Menu

Accueil / Agenda Le 221 / Soirée ciné à l’hôtel du Phare, « Joy »

Cinéma / Soirée

Soirée ciné à l’hôtel du Phare, « Joy »

Soirée ciné à l'hôtel du Phare, « Joy »

L’hôtel du Phare vous propose, ce mardi 1er mars à partir de 20h, un film inspiré d’une histoire vraie, « Joy ».

Mardi 1er mars /  Hôtel du Phare
Partagez cette page Publié le 29 février 2016 | 0 commentaire

Aux États-Unis, dans le Massachusetts des années 1980, Joy est une jeune mère célibataire de deux enfants, qui doit également assumer de faire tourner une maison dans laquelle son ex-mari, chanteur de cabaret, vit au sous-sol et sa mère passe la journée devant des soap operas. Son père Rudy, responsable d’un garage de camions, débarque un beau jour, rejeté par sa compagne et doit cohabiter avec son ex-gendre qu’il n’apprécie guère.

Il part à la recherche d’une nouvelle conquête, et rencontre rapidement Trudy, veuve fortunée. À l’occasion d’une sortie sur le voilier de Trudy, Joy doit nettoyer les verres de vin brisés sur le pont en teck. Cela lui donne l’idée d’un balai-serpillère auto-essorant. Dans le garage de son père et avec l’aide financière de Trudy, elle monte un atelier d’assemblage, à partir de pièces qu’elle trouve à faire fabriquer en Californie.

Une relation de son ex-mari lui permet de rencontrer Neil Walker, directeur d’une toute nouvelle activité télévisuelle de vente de produits. Joy convainc Neil et obtient la présentation de son balai par le présentateur vedette de la chaîne de télé-achat. Mais l’essai en direct est un fiasco total. Joy revient à la charge et arrache de pouvoir présenter elle-même son produit : le succès est alors au rendez-vous.

Le fabricant californien décidant d’augmenter ses tarifs au risque de faire péricliter l’entreprise, Joy part à sa rencontre et découvre que la société, dans les mains d’un homme d’affaires texan, a fait breveter son invention. Elle tente de récupérer ses moules mais est expulsée par la police. Légalement sans aucun recours, Joy, désespérée, est poussée par sa famille à se déclarer en faillite.

Malgré tout, l’étude minutieuse de ses contrats et des rapports comptables, l’amène à la conclusion qu’elle est victime de plusieurs fraudes de la part de l’homme d’affaire texans. Elle va le rencontrer à Dallas et réussit à le faire plier. Ce sera le début de sa réussite.

Voir en ligne : https://web.facebook.com/Hotel-du-p...

Hôtel du Phare
36, Cité des Magistrats. Les Mamelles, Dakar
Tél. : (221) 33 860 30 00/ 77 879 46 58

Envoyer un message à Hôtel du Phare
Envoyer un message

Envoyez un message à Hôtel du Phare


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

>  Cherchez dans l'agenda

Top