Menu

Accueil / Actualités / Tambacounda a célébré la Journée mondiale de l’environnement

Économie, environnement

Tambacounda a célébré la Journée mondiale de l’environnement

Instituée par les Nations Unies à partir de 1972, la Journée mondiale de l’environnement est célébrée chaque 5 juin au Sénégal. C’est la région de Tambacounda, dans l’est du pays, qui a été la ville organisatrice de l’édition 2017 dont le thème est « rapprocher les gens de la nature » avec comme slogan « Je suis pour la nature ».

Partagez cette page Publié le 7 juin 2017 | 0 commentaire

C’est dans les jardins de la mairie de Tambacounda que la célébration de la journée mondiale de l’environnement a eu lieu ce lundi 5 juin sous la présidence du ministre de l’Environnement Abdoulaye Bibi Baldé.

Occasion saisie par ce dernier pour rappeler l’importance de cette journée, qu’il considère comme une occasion pour tous les pays de sensibiliser et de renforcer la responsabilité humaine dans la protection de l’environnement.

Monsieur le Ministre de dire : « Le thème ”rapprocher les gens de la nature” et le slogan ”je suis pour la nature” nous poussent à réfléchir aux interrelations entre l’homme et la nature. Ainsi, ce thème nous invite à communier avec la nature, à en apprécier la beauté et l’importance, à répondre à l’appel lancé par la communauté internationale pour la protection de la terre que nous partageons, cette terre mère, cette terre nourricière dans un monde de plus en plus urbanisé ».

Le Sénégal oriental regorge d’importantes ressources naturelles : le parc national Niokolo Koba, la cascade de Dindefelo à Kédougou pour ne citer que ceux-là. C’est pourquoi le ministre de l’Environnement a exhorté les populations à œuvrer pour préserver ces « beautés » pour les générations futures.

C’est également une région qui abrite des sociétés minières dont les actions ont souvent des impacts négatifs sur l’environnement. A cet effet, le ministre leur demande de consentir à des efforts plus manifestes pour enrayer la pollution de l’air générée par leurs activités.

Moniseur Bibi Diallo d’annoncer par ailleurs que son ministère est actuellement en train de développer avec certains orpailleurs une méthode d’extraction d’or sans mercure à Batanko (région de Kédougou).

Il en a appelé au civisme de chacun pour préserver cette nature qui « nous est indispensable ». Car « en prendre soin, c’est prendre soin de nous-mêmes ».

Amedine Faye

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • En vidéo, balade dans le Sine Saloum

    En vidéo, balade dans le Sine Saloum

Brussels airlines

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top