Menu

Accueil / Actualités / « Terre ceinte » reçoit le prix Kourouma 2015

Art et culture / Diaspora

« Terre ceinte » reçoit le prix Kourouma 2015

Le Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr a reçu le prix Ahmadou Kourouma pour son premier roman « Terre ceinte » au Salon africain du livre de Genève.

Partagez cette page Publié le 11 mai 2015 | 0 commentaire

Mohamed Mbougar Sarr n’a pas encore 25 ans, mais son premier roman, « Terre ceinte », a séduit le jury du Salon africain du livre de Genève qui a fermé ses portes dimanche 3 mai.

Le roman pose la question de savoir comment chacun de nous réagirait dans une situation de tyrannie et d’oppression – collaboration, résistance, lâcheté, héroïsme – sans proférer le moindre jugement.

Mohamed Mbougar Sarr

À Kalep, ville du Sumal désormais contrôlée par le pouvoir brutal des islamistes, deux jeunes sont exécutés pour avoir entretenu une relation amoureuse. Des résistants tentent de s opposer à ce nouvel ordre du monde en publiant un journal clandestin. Défi lancé au chef de la police islamique dans un climat de tension insoutenable qui met en évidence des contradictions et brouille tous les repères sociaux. Mais la vie, à sa façon mystérieuse, reprend toujours ses droits. Terre ceinte met en scène des personnages enfermés dans un climat de violence. L écrivain sénégalais en profite pour interroger les notions de courage et de lâcheté, d’héroïsme et de peur, de responsabilité et de vérité. À travers des dialogues étonnamment vibrants, des temps narratifs puissants, la correspondance échangée par les mères des deux victimes, s’élabore une réflexion contemporaine sur une situation de terreur.

« Je reçois ce prix avec le seul sens qu’il me semble possible de lui donner : le sens d’un encouragement. Cet encouragement m’est bien sûr adressé ; mais je veux croire qu’il est aussi envoyé à tous ces anonymes qui vivent dans une terre ceinte quelque part en ce monde, qui y composent avec la terreur et, trop souvent, en meurent. En écrivant ce livre, je pensais à eux, à tous ces visages inconnus qui, à l’ombre de « l’Histoire avec une grande hache », sont aux prises avec des drames quotidiens. Ces drames silencieux qu’aucune caméra ne filmera parce que, voyez-vous, ce n’est pas très sensationnel. »

Terre ceinte de Mohamed Mbougar Sarr
Broché : 264 pages
Editeur : Présence Africaine (23 décembre 2014)


Voir en ligne : Le blog de Mbougar Mohamed Sarr

Lire l’article sur Le Monde

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Promotion de fin d'année sur les cartes routières du Sénégal

    Promotion de fin d’année sur les cartes routières du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top