Menu

Accueil / Découvrir / Les régions naturelles / Thiès, Diourbel, Kayar

Région centre

Le centre ouest, baobabs et rôniers

Le Centre-Ouest du Sénégal, doté d’une très forte population, présente un paysage sahélien typique de savane, mais aussi des forêts de baobabs et de rôniers.

Partagez cette page Publié le 5 octobre 2012 | 1 commentaire

Cartes

Carte touristique de la région centre

Forêt de baobabs dans la région de Thiès

Thiès

GIF - 49.9 ko
Région centre

Thiès, à 70 kilomètres à l’est de Dakar, est la deuxième ville du pays. C’est un carrefour ferroviaire important. C’est en effet là que la voie venant de Dakar se divise en deux branches, l’une vers Saint-Louis, l’autre vers Kaolack, Tambacounda et au-delà jusqu’au Mali.

Centre commercial dynamique, Thiès est une ville très ancienne qui figurait déjà sur la plupart des vieilles cartes de l’Afrique occidentale. A l’origine, elle faisait partie du royaume du Cayor, région dont est issu Lat Dior, héros de la résistance contre les Français. Ville très influencée par la religion musulmane, en raison de sa proximité avec Tivaouane (20 km ) haut lieu du Tidjanisme, elle compte de nombreuses mosquées.

GIF - 47.1 ko
Plan de Thiès

Cité dont l’économie reposait jadis sur le centre nerveux que représentait l’activité ferroviaire , Thiès est devenue aujourd’hui une ville industrielle où une grande partie des habitants est employée dans l’exploitation des mines de phosphates de Taïba et de Pallo ainsi que dans les usines locales comme l’usine de piles.

Les vestiges des activités de tapisserie qui faisaient jadis sa renommée sont visitables et vous pourrez y admirer encore le travail d’artistes contemporains qui perpétuent le savoir-faire dans cet artisanat à la Manufacture des arts décoratifs.

D’un relief plat et sans aspects pittoresques, la ville compte aujourd’hui près de 500 000 habitants. De l’époque coloniale reste aujourd’hui l’école militaire d’officiers où sont formés les cadres de l’armée sénégalaise.

La Manufacture des arts décoratifs de Thiès

JPEG - 34.3 ko
Couple royal - www.culture.gouv.sn

La première forme d’industrie culturelle créée par l’Etat sénégalais a pris la forme d’un atelier de tapisserie, intégré à la section « recherches plastiques nègres », créé en 1964 par l’artiste peintre Papa Ibra Tall et première étape d’un projet ambitieux et cher à Senghor et à Tall d’une manufacture nationale de tapisserie (art non pratiqué auparavant au Sénégal).

Pour les besoins du projet, Senghor fait envoyer dès 1964 les premiers diplômés (Mamadou Wade, Mar Fall, Doudou Diagne et Alioune Diakhaté) en peinture de la section de Tall en formation dans les techniques de tapisserie à Aubusson et aux Gobbelins en France. A leur retour en 1966, l’atelier est transformé en manufacture nationale de tapisserie et transféré à Thiès. En 1973. elle prend le nom de Manufactures sénégalaises des Arts décoratifs.

Très dépendantes des subventions de l’Etat, qui achetait toutes les productions, les Manufactures connaissent depuis de nombreuses années une situation difficile.

Source : d’après Ethiopiques

Kayar, la pêche omniprésente

A 80 km de Dakar, en longeant la côte qui mêne à Saint-Louis, se trouve Kayar, petit village de pêcheurs traditionnels.

Ici, la saison de pêche dure environ six mois et rassemblent des centaines de pirogues réunies pour l’occasion, venues des régions côtières sénégalaise, mais également des pays frontaliers.

A Kayar, toutes les activités tournent autours de la pêche. A chacun son métier….Il y a les pêcheurs, les porteurs qui déversent des flots de poissons de toutes sortes sur la plage, les réparateurs de pirogues et de filets, les « sécheuses », les « fumeuses » et j’en passe….

Tous ces corps de métier font de Kayar le modèle de pêche artisanale au Sénégal…..et les allers-retours des pirogues sur la plage, les référents du temps qui passe.

Mise hors d’eau d’une pirogue à Kayar

Source : http://www.kamikazz-photo.com

> Les côtes sénégalaises

Keur Moussa

JPEG - 6.3 ko
L’abbaye de Keur Moussa

Le monastère bénédictin de Keur Moussa est une fondation de l’abbaye Saint-Pierre de Solesmes créé en 1961. Le monastère est situé à 50 km de Dakar, sur la route de Kayar, sur un terrain offert par l’Archevêché de Dakar, près du village musulman de Keur Moussa.

La messe conventuelle (tous les jours à 11h 15 et le dimanche à 10 h) attire de nombreux fidèles. Beaucoup de touristes viennent écouter les chants et la kora  , mais également acheter les produits du terroir vendus par les moines : fromage de chèvre, poulets de chair, fruits (oranges, mandarines, pamplemousses, mangues, etc.).

Les bénédictines de Keur Guilaye situé à 4 km de Keur Moussa, vendent quant à elles des confitures, des sirops et des pâtes de fruits.

Mboro

Mboro est situé hors des axes touristiques, mais vaut cependant un petit détour. Ici, pas de tourisme balnéaire de masse. La grande côte n’est pas protégée du vent et les rouleaux de vagues viennent constamment s’abattre sur la plage.

Il est possible de se baigner, mais il ne faut quand même pas trop s’éloigner du bord et surtout faire très attention aux enfants. Calme et tranquille, le passage par Mboro permet la découverte des gens et de leur culture.

Les dunes de Loumpoul

Un petit désert de 18 km2 au Nord de Mboro, tout proche de l’océan On y accède par la route depuis Kébémer. De grandes dunes, qui rougoient au soleil couchant. Quelques campements pourront vous héberger sous des tentes mauritaniennes et proposent des promenades en dromadaire. Une curiosité.

> Festival du Sahel 2012

Campements et dromadaires dans les dunes de Loumpoul

Tivaouane

Au nord de Thiès (sur la route de Saint-Louis) et à l’est de Mboro, la ville de Tivaouane, chef lieu de la grande confrérie musulmane des Tidianes. La ville n’offre pas d’intérêt touristique particulier, hormis la grande mosquée, depuis très longtemps en construction.

Tous les ans y a lieu le traditionnel Gamou  .

Diourbel et Touba

Plus au nord, la région de Diourbel, au cœur du bassin arachidier, abrite la cité religieuse de Touba, berceau de l’autre grande confrérie du Sénégal : les mourides.

> Galerie photo de Touba
> Touba, le Magal et Cheikh Amadou Bamba

La zone des Niayes

Au nord-ouest commence la zone des Niayes, dépressions interdunaires très fertiles qui comprennent la frange côtière et son arrière-pays immédiat qui s’étend de Dakar à Saint-Louis : elles constituent la principale zone maraîchère du pays.

Les Niayes offrent un paysage particulier comprenant des dépressions et des dunes reposant sur une nappe peu profonde, avec une hydrographie jadis riche en lacs et points d’eau qui a permis le développement d’une végétation luxuriante sous ces latitudes sahéliennes. Les précipitations sont désormais peu abondantes, mais la zone bénéficie d’un microclimat particulier.

Les Niayes

JPEG - 5.7 ko
Coucher de soleil sur Loumpoul
  • Le marché central de Thiès
  • La Mosquée de Tivaouane
  • Le village de pêcheurs de Kayar
  • La mosquée de Touba
  • Maraîchage dans les Niayes
  • Mboro-sur-mer

Messages

  • Membre d’une association de jumelage entre Diaranguel ( département de Podor ) et St Pierre de Boeuf ( France 42520 ) existant depuis 24 ans , je suis très inquiète de l’ampleur de la pollution des sols et des eaux liée aux piles usagées jetées dans la nature . Cette pollution affecte tous les villages du N. E. du pays qui n’ont pas encore l’électricité. Ces piles sont fabriquées à Thiès. Existe-t-il un lieu de stockage ou ( et) de retraitement de ces piles usagées très toxiques pour l’environnement ?? Merci d’avoir la gentillesse de vous pencher sur ce grave problème et de m’aider à trouver une solution. MD SONZINI Courriel : christian.sonzini371 wanadoo.fr

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Promotion de fin d'année sur les cartes routières du Sénégal

    Promotion de fin d’année sur les cartes routières du Sénégal

ACTUALITÉS

  • Embarquez pour les Vieilles Pirogues à Saly !
    Embarquez pour les Vieilles Pirogues à Saly !
  • Hip Hop Awards 2016 : Sorano vibrant des sonorités street
    Hip Hop Awards 2016 : Sorano vibrant des sonorités street
  • Partcours 5e édition : c'est parti
    Partcours 5e édition : c’est parti
  • L'hôtel Pullman Dakar Téranga s'offre un lifting
    L’hôtel Pullman Dakar Téranga s’offre un lifting
  • Christian Manza et Marie Caplain remportent le 1er marathon international du Sénégal
    Christian Manza et Marie Caplain remportent le 1er marathon international du Sénégal
  • Voyages en pays seereer
    Voyages en pays seereer

Cherchez dans le répertoire

Top