Menu

Accueil / Actualités / Tourisme à la sénégalaise, mode d’emploi

Tourisme et découverte

Tourisme à la sénégalaise, mode d’emploi

De juin à septembre, c’est les vacances, une campagne de publicité invite les Sénégalais à découvrir les quatre coins du Sénégal, partir à l’assaut des plages de Casamance gravir le Pays Bassari et naviguer dans les bolongs   du Saloum… Sacré challenge.

Partagez cette page Publié le 27 août 2015 | 4 commentaires

Au Sénégal comme un peu partout dans le monde les mois de juillet et d’août sont consacrés au repos. Les écoles sont fermées et la plupart des entreprises, en cette période d’hivernage  , en profitent pour faire relâche. C’est l’occasion pour la plupart des travailleurs de prendre des vacances bien méritées. La plupart des enfants ont déjà investis les quelques plages, et lieux de rassemblement de leur quartier.

Très rare sont ceux qui profitent de cette période pour partir à la découverte du Sénégal des profondeurs, les moyens manquent souvent et il n’est pas dans les habitudes de nos concitoyens de partir à la découverte d’une région dont ils ne sont pas originaires. Les plus aisés voyagent à l’étranger, ou partent sur la petite côte profiter d’une résidence secondaire.

Certains parents, surchargés de travail durant l’année, imaginent difficilement pouvoir se reposer en compagnie de leurs enfants. Alors on envoie la marmaille chez les grands parents ou une tante resté au village.

A qui donc s’adressent ces affiches placées le long des rues de la capitale présentant nos atouts touristiques ? Nous autres Sunugalais qui avons du mal à consommer local sommes-nous prêt à découvrir notre pays tant convoité par les touristes étrangers.

Visitez le Sénégal

Le tourisme mondial est une activité économique en perpétuelle mutation, malgré la crise mondiale qui dure le secteur touristique se porte bien sur la planète. On retrouve trois formes de tourisme au Sénégal.

Le tourisme d’affaire, il se porte bien à Dakar, à voir le nombre d’hôtel en construction dans la capital, il est dépendant de l’activité économique du pays et lui sert de baromètre. Il est aussi pratiqué par bon nombre de Dakarois à travers leurs déplacements sur tout le Sénégal.

Le tourisme de loisirs et de farniente. On le retrouve au Sénégal sur le littoral, il est depuis les années 1970 pratiqué par les familles étrangères à la recherche du soleil et de l’océan à 27° avec en trame de fond le dépaysement. Il est semble-t-il le genre de tourisme pratiqué depuis quelques temps par les Dakarois sur la petite côte. Ce tourisme demande des infrastructures couteuses pour faire face à la concurrence de beaucoup de destinations, des Antilles d’Asie et de la méditerranée. C’est celui qui souffre le plus en ce moment.

Le tourisme de découverte. Il est pratiqué dans le Sénégal Oriental et en Casamance à la recherche des coutumes culturelles, de la faune de sa flore, à Saint-Louis pour son histoire et partout au Sénégal ou les touristes se mélange à la population à la découverte des traditions locales. Le Sénégal regorge de beaucoup d’atouts pour ce mode de tourisme, il fait travailler les régions, les hôtels les guides, les restaurants, et les artisans, il est malheureusement souvent oublié par les autorités et manque cruellement de promotion internationale. Il est paradoxalement vanté sur les affiches à travers Dakar.

La saison d’été est finie, les touristes Dakarois ont été très discrets, les professionnels du secteur misent sur le démarrage de la nouvelle saison avec les promesses du gouvernement, le visa supprimé, baisse des taxes, et beaucoup d’argent pour promouvoir notre pays… à l’étranger.

Source : Times24.info

Messages

  • fr

    Tres tres beau le senegal

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • ch

    Ces affiches, que l’on implante dans les régions du Sénégal, c’est très bien, pour développer le tourisme local qui, indéniablement, est en phase de démarrage.
    Notre hôtel accueille de plus en plus de touristes sénégalais qui sont ahuris de découvrir tant de beautés dans leur propre pays.
    C’est déjà une excellente démarche.
    Mais c’est à l’étranger que l’effort devrait être fait.
    En Europe, on ne parle plus du Sénégal, mais less pays avoisinants regorgent de touristes.
    Prenons exemple sur la Gambie et sur le Cap Vert qui réussissent eux le pari du développement du tourisme.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • sn

    le senegal est une belle destination ; seulement on y entend jamais parlé en europe ; zero promotion contrairement au maroc ; la tunisie et autres

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Odia, précurseur de la caricature

    Odia, précurseur de la caricature

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top