Menu

Accueil / Découvrir / Histoire et patrimoine / Une brève histoire du Sénégal

Une brève histoire du Sénégal

L’histoire du Sénégal, c’est d’abord celle des empires et royaumes, de migrations et de conquêtes, bien avant l’arrivée des premiers colons européens.

Partagez cette page Publié le 2 mai 2013 | 9 commentaires

C’est aussi celle de grandes figures et d’hommes célèbres, qui ont petit à petit façonnés ce pays.

Chronologie

JPEG - 2.1 ko
Haches polies (patrimoine de l’IFAN)

Il y a dix millions d’années - Un volcan était en activité au large de l’actuelle presqu’île du Cap Vert. Le Cap Manuel, ainsi que les îles de Gorée et des Madeleines, formés de laves refroidies, sont les témoins de cet épisode volcanique. A la même époque, à Diack (15 km au Sud Est de Thiès) et à Bandia (sur la route Thiès-Sindia), de la lave était remontée jusqu’à la surface du sol, à travers d’énormes cheminées ou dykes.

1,5 à 1 million d’années avant notre ère - L’Homo Erectus règne sur les savanes africaines.

Ve siècle - Création de l’empire du Ghana.

Du VIIIe au XIe siècle - Apogée de cet empire qui couvre alors une partie de l’est du Sénégal.

XIe siècle - Début de l’islamisation par les Almoradives et renversement de l’empire du Ghana. Les Toucouleurs fondent l’empire Tukrur dont une partie couvre le Nord du Sénégal.

XIIIe siècle - L’empire du Mali (Malinké) occupe le territoire du Sénégal.

XVe siècle - Création des empires Jolof, Sine et du Saloum. A la même époque, dans le Nord, naissance du royaume de Fouta Toro.

1444 - Les Portugais atteignent la presqu’île, qu’ils nomment Cap Vert, et Gorée, puis l’embouchure du Sénégal l’année suivante.

Vers 1500 - Création des comptoirs portugais. Exploitation de l’or et trafic d’esclaves.

1580 - Les Anglais fréquentent les côtes de Guinée.

XVIIe/XIXe siècles - Commerce d’esclaves transportés aux Amériques et luttes des pays européens pour le contrôle des comptoirs. Pendant cette période, près de 20 millions d’Africains furent ainsi réduits en esclavage.

1627 - Les marchands d’esclaves hollandais reprennent la colonie de Gorée.

1638 - Les Français créent un comptoir à Saint-Louis.

1670 - Les marabouts lancent des jihads contre les Wolofs. Des guerres saintes vont sévir pendant deux siècles dans tout le Sénégal.

1677 - Le vice-amiral français d’Estrées chasse les Hollandais de l’île de Gorée en 1677. Jusqu’à la fin de l’ancien régime, à l’exception de quelques années de présence anglaise, les Français se maintinrent à Gorée et à Saint-Louis. Pendant toute cette période, le trafic des esclaves et - sur le fleuve - le commerce de la gomme, constituèrent les deux activités commerciales principales des Européens.

1770 - L’islam s’étend à tout le Sénégal.

XVIIIe siècle - Les colonies françaises de Gorée et de Saint-Louis se développent.

1807 - Abolition de l’esclavage par la Grande-Bretagne.

1848 - La France abolit à son tour l’esclavage.

JPEG - 4.4 ko
Gorée, intérieur d’une cour, 1852.

1850 - Omar Tall occupe la tête de la confrérie Tijaniya (installée au Maroc) et crée un grand empire islamique s’étendant, vers l’est, jusqu’à Tombouctou et, vers l’ouest, jusqu’au Sénégal, avec pour capitale la ville de Ségou (Mali). Louis Faidherbe envahit les terres des Wolofs, crée des plantations d’arachide, fait construire des forts et fonde Dakar.

1864 - Les Français battent les forces d’Omar Tall. Toutefois, la ferveur missionnaire de ce dernier pousse ses disciples à poursuivre le jihad connu sous le nom de « guerre des marabouts », un conflit qui va durer trente ans encore. Les Wolofs, convertis entre temps à l’islam, combattent l’expansion française. Lat Dior, grand résistant du Cayor, succombe en 1886.

1884/1885 - A la conférence de Berlin, les puissances européennes se partagent le continent africain. La plus grande partie de l’Afrique occidentale revient à la France et devient l’Afrique Occidentale Française (AOF). La Gambie, enclave à l’intérieur du Sénégal, demeure colonie britanique.

JPEG - 4.7 ko
Dakar vers 1900 (Centre Edmond Fortier)

1914 - Blaise Diagne devient le premier député noir de l’Assemblée nationale française.

1929 - Rencontre de Léopold Sédar Senghor avec Aimé Césaire. Il précise sa conception de la négritude.

1933 - Senghor devient le premier agrégé africain.

1945 - La France continue de considérer le Sénégal comme partie intégrante de la métropole et non comme une simple colonie. Le Sénégal envoie des députés à l’Assemblée nationale, dont l’homme de lettres et politicien Senghor.

1948 - Création par Senghor du Bloc démocratique sénégalais.

1960 - Le 20 juin, le Sénégal et le Mali deviennent indépendants mais demeurent au sein de l’Union française. Deux mois plus tard, la fédération du Mali vole en éclat et l’AOF se scinde en neuf républiques distinctes. Senghor devient le premier président du Sénégal, Mamadou Dia son Premier ministre.

Le regard des photographes du ministère français des Affaires étrangères en 1963

  • Grand magasin « Au bonheur des dames » à Dakar. MAE/Henri de Châtillon
  • Marché en Casamance. MAE/Henri de Châtillon, 1963
  • Pompiers à Dakar. MAE/Henri de Châtillon, 1963
  • Café de Paris à Dakar. MAE/Henri de Châtillon, 1963
  • Berger à Rufisque. MAE/Henri de Châtillon, 1963
  • Cours de géographie à Man (Côte d’Ivoire). MAE/ Philippe Billère, 1963

Source : RFI

1974 - Senghor est le premier chef d’État africain à libéraliser la vie politique en instaurant le pluralisme, une ouverture au multipartisme toutefois canalisée et contrôlée.

1980 - Senghor quitte le pouvoir. Son Premier ministre, Abdou Diouf, lui succède.

1981 - Création de la Confédération sénégambienne.

1988 - Élections présidentielles. Diouf est élu avec 73 % des voix. Il fait arrêter Abdoulaye Wade, son principal opposant qu’il accuse de violence pendant les élections. Condamné à un an de prison, ce dernier s’exile en France.

1989 - La Confédération sénégambienne est dissoute. Crise avec la Mauritanie et campagne des séparatistes casamançais, dans le sud du pays.

1990 - Wade revient de son exil politique.

1991 - En mars, l’Assemblée nationale sénégalaise approuve la participation au gouvernement des partis d’opposition. Wade est nommé Premier ministre.

1992 - En septembre, flambée de violence en Casamance.

1993 - Élections présidentielles en février ; Abdou Diouf est réélu pour un troisième mandat avec 58 % des voix contre 32 % pour Abdoulaye Wade. Poursuite des violentes manifestations notamment en Casamance.

1994 - La dévaluation du franc CFA attise la tension sociale. De violentes manifestations à Dakar conduisent à l’arrestation de Wade, relâché en mai.

1997 - Affrontements en Casamance.

1998 - Djibo Ka, l’un des responsables du Parti socialiste, fait sécession pour créer un nouveau parti, le Renouveau démocratique qui gagne 11 sièges aux élections législatives de mai.

2000 - Elections présidentielles. Abdou Diouf est opposé à Abdoulaye Wade, allié à Moustapha Niasse, ancien responsable du Parti socialiste et ministre des Affaires étrangères. Le 25 mars, le Conseil constitutionnel proclame les résultats définitifs de l’élection, qui créditent Maître Abdoulaye Wade de 58,49% des voix au deuxième tour. Abdou Diouf félicite le vainqueur avant même la proclamation officielle des résultats. Abdoulaye Wade prête serment devant le Conseil constitutionnel dans un stade archi comble le 1er avril. Il nomme ensuite Moustapha Niasse premier Ministre de son Gouvernement.

2001 (3 mars) - Moustapha Niasse, nommé au lendemain de la victoire d’Aboulaye Wade, est remplacé par Mame Madior Boye, première femme à occuper le poste de Premier ministre au Sénégal.

2001 (29 avril) - Élections législatives : la Coalition Sopi (qui soutient le président de la République) obtient 89 sièges sur 120 à l’Assemblée nationale.

2001 (20 décembre) - Mort de Léopold Sedar Senghor à Verson (France).

2002 (26 septembre) - Le Joola, ferry qui reliait Dakar à Ziguinchor, sombre au large des côtes gambiennes : près de 3 000 morts.

2007 - Abdoulaye Wade est réélu président de la République avec 55,8 % des voix au premier tour.

2012 - Abdoulaye Wade se présente pour un troisième mandat. Cette candidature, jugée anti-constitutionnelle, provoque des troubles qui occasionnent plusieurs morts à l’occasion de manifestations de l’opposition et la société civile.

2012 (25 mars) - Macky Sall, ancien premier Ministre de Wade et ancien président de l’Assemblée nationale, devient le quatrième président de la République du Sénégal en battant Abdoulaye Wade avec 65,8 % des voix au second tour. Il prête serment le 2 avril.

  • Grand magasin « Au bonheur des dames » à Dakar. MAE/Henri de Châtillon
  • Marché en Casamance. MAE/Henri de Châtillon, 1963
  • Pompiers à Dakar. MAE/Henri de Châtillon, 1963
  • Café de Paris à Dakar. MAE/Henri de Châtillon, 1963
  • Berger à Rufisque. MAE/Henri de Châtillon, 1963
  • Cours de géographie à Man (Côte d’Ivoire). MAE/ Philippe Billère, 1963

Messages

  • sn

    Pour mieux savoir l’histoire du senegal

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • it

    je t’envois cette l’histoire du senegal pour mieux comprendre le passè de ton pays

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • fr

    Nous sommes surpris et perplexe de constater que pas un mot dans l histoire du Senegal n’est prononcé au profit de Mamadou Dia. La vérité historique ne peut pas être dissimulée. C’est bien lui qui a été le premier président du conseil du premier gouvernement de la République du Sénégal,signé les accords d indépendance.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • sn

    merci de votre recherche mais je ne pense pas qu’on peut écrire l’histoire du sénégal sans parler de Cheikh ahmadou bamba.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Erreur :

    L’abolition de l’esclavage en Angleterre date de 1833. En 1807, c’est l’abolition de la traite.

    Pour la France comme pour tous les autres Etats du continent, l’abolition de la traite, c’est 1815 (Congrès de Vienne). Dans les faits, la contrebande a continué tant du côté anglais qu’ailleurs. Dans les faits aussi, compte tenu du blocus maritime des côtes françaises et européennes, effective après Trafalgar (1805), la traite était matériellement impossible pour les Etats du continent pendant le conflit.

    A noter enfin que l’abolition française de 1848 est l’abolition définitive, car la Révolution française, en 1794, l’avait déjà décrétée et appliquée, pour la première fois au monde mais il avait été rétabli ensuite.

    • sn

      1 qu’est ce qu’un royaume 2 quel autre non peux à un roi 3 en quoi ètait divisè le sènègal avant l’arivè des fraçais 4 donne le titre que portait le roi dans quatre royaume du sénègal

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • En vidéo, balade dans le Sine Saloum

    En vidéo, balade dans le Sine Saloum

ACTUALITÉS

  • Décès de Habib Thiam, ancien Premier ministre et président de l'Assemblée nationale
    Décès de Habib Thiam, ancien Premier ministre et président de l’Assemblée nationale
  • Enclavement aérien de la Casamance : du plomb dans l'aile de la relance touristique
    Enclavement aérien de la Casamance : du plomb dans l’aile de la relance touristique
  • Les crèches, une solution pratique pour certains parents
    Les crèches, une solution pratique pour certains parents
  • Pendant le ramadan tout change et rien ne change
    Pendant le ramadan tout change et rien ne change
  • Dakar Fashion Week 2017 : quinze ans au service de la mode
    Dakar Fashion Week 2017 : quinze ans au service de la mode
  •  1,3 milliard de FCFA de financement pour des projets touristiques :
    1,3 milliard de FCFA de financement pour des projets touristiques :

Cherchez dans le répertoire

Top