Menu

Accueil / Thieytou, la panne du forage éclipse l’inauguration du mausolée de Cheikh Anta (...)

En bref

Thieytou, la panne du forage éclipse l’inauguration du mausolée de Cheikh Anta Diop

Partagez cette page dimanche 10 février 2008

A quelques 100 mètres à l’ouest du mausolée du savant Cheikh Anta Diop à Thieytou, son village d’origine situé au Sénégal, un groupe de femmes et de jeunes filles prennent d’assaut un camion citerne à la recherche d’eau, pour cause de panne de forage.

Ces ménagères sont plutôt préoccupées par l’acquisition du liquide précieux que d’accueillir la délégation d’officiels, de parents et de disciples venue de Dakar, pour inaugurer le mausolée de l’égyptologue qui y repose depuis février 1986.

Les populations se bousculent à la margelle des quelque puits du village, à défaut d’une aubaine comme ce camion citerne qui est convoyé sur place à l’occasion de cet évènement. La culture est certes, à l’honneur avec la célébration d’un illustre fils du terroir, mais elle a fait le bonheur du jour de ces ménagères.

‘’Comme vous le voyez, nous avons un problème d’accès à l’eau potable depuis la panne de notre forage il y a environ une semaine. Aujourd’hui, certainement à cause de l’évènement, on nous a envoyé ce camion citerne’’, renseigne Dame Guèye, vice-président de la communauté rurale de Dinguiraye.

Depuis la panne du forage du village, explique-t-il, les 3000 habitants du village retournent aux puits, peu nombreux en plus. D’autres utilisent des charrettes pour aller s’approvisionner en eau dans les localités des environs qui disposent de forage en marche.

‘’Nos problèmes ne sont pas seulement le manque d’eau ou d’électricité. Nous vivons essentiellement d’agriculture et d’élevage. Mais ce secteur n’est pas performant cette année. Et même pour écouler nos produits, nous nous déplaçons vers Bambey, Baba Garage ou encore Dinguiraye’’, signale-t-il.

Pour l’instant, le ministre de la Culture, du Patrimoine historique classé, des langues nationales et de la Francophonie Mame Birame Diouf a promis d’animer le village.

Il va à cet effet organiser dans la localité une exposition permanente des oeuvres de Cheikh Anta Diop, mais aussi de mettre en place une bibliothèque et former un conservateur qui va accueillir les nombreux visiteurs.

Pour sa part, le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Abdou Salam Sall a lui aussi promis de conduire désormais régulièrement ses hôtes à Thièytou pour qu’ils sachent les origines du savant sénégalais.

Le village de Thieytou, localité d’origine du savant sénégalais Cheikh Anta Diop dans la communauté rurale de Dinguiraye, est à 27 km au nord de Bambey dans la région de Diourbel, ne dispose que d’une école élémentaire avec six cours et un poste de santé.

Dès l’entrée du village, de vieux bâtiments aux toitures en zinc, des cases en paille, ou encore des clôtures en tôles ou de bambou frappent le visiteur. Quelques maisons disposent de murs en dur.

Le rayonnement de son illustre défunt fils est inversement proportionnel à l’indigence de ses habitants. Manque d’électricité et de route bitumée, panne de forage préoccupent les populations qui vivent essentiellement d’agriculture et d’élevage. D’ailleurs ce secteur n’a pas été performant cette année.

Tout au long de la piste latéritique qui y mène, le bétail est à la recherche de pâturage essentiellement de l’herbe sèche et des feuilles mortes. Des buissons et des arbustes très espacés complètent le décor.

Source : APS

> Cheikh Anta Diop : combattre par le savoir

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

Cherchez dans le répertoire

Top