Menu

Accueil / Et aussi… / Associations / Association d’aide aux lépreux et anciens lépreux du Sénégal (Aalals)

Association d’aide aux lépreux et anciens lépreux du Sénégal (Aalals)

Association d’aide aux lépreux et anciens lépreux du Sénégal principalement recentré sur le village de Touba Peycouck.

Partagez cette page Publié le 24 avril 2014 | 0 commentaire

Courriel : aalals orange.fr
http://www.aalals.org

Les projets de l’association sont construits en étroite concertation avec les responsables des villages de lépreux et les associations locales. Ils sont élaborés sur la base d’un diagnostic commun et précis des besoins des populations.

Nos actions sont orientées vers la restauration de l’autonomie des villages par une aide technique et logistique s’appuyant sur un savoir-faire local.Nous soutenons la valorisation des pratiques éprouvées et l’expérience acquise depuis longtemps par les habitants des villages afin de permettre aux communautés villageoises de recouvrer voire d’accèder à leur propre autonomie de développement.

L’aide apportée est donc ponctuelle et modeste en terme de cout. Elle est exclusivement orientée vers la remise en oeuvre d’un secteur d’activité traditionnelle ancrée dans le savoir-faire propre à chaque village. Ce savoir-faire a le plus souvent été développé durant des générations, il constitue la base de l’organisation socio-économique des villages, base qu’il est indispensable de préserver. Les projets sont d’abord portés par les villageois, nous les discutons, parfois les améliorons, les soutenons et les accompagnons sans inscrire ces populations dans une relation d’assistance qui
conduit trop souvent à la dépendance.

La lèpre

La lèpre touche tous les ans, 400 000 nouvelles personnes dans le monde. La lèpre ne tue pas mais elle mutile. Malheureusement il n’existe pas de vaccin au jour d’aujourd’hui, mais pour rompre la chaine de transmission de la maladie, il faut dépister rapidement et traiter les malades au plus vite.

Il s’agit d’une maladie infectieuse, mais peu contagieuse, provoquée par un bacille proche de celui de la tuberculose, le Mycrobakterium leprae ou bacille de Hansen,d’après le biologiste Norvégien qui l’a isolé. Elle se transmet par les sécrètions nasales, les postillons, mais 90% des personnes en contact prolongé avec le bacille, ne développent pas la maladie.

L’infection évolue très lentement et sa périopde d’incubation peut varier entre quelques mois et jusqu’à
20 ans.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Salon Meet Sénégal

    Salon Meet Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Top