Menu

Accueil / Actualités / Bou El Mogdad : retour à la case départ

Tourisme et découverte / Transport

Bou El Mogdad : retour à la case départ

C’est l’histoire d’un bateau qui a toujours rythmé la vie des populations le long du fleuve Sénégal. A l’énoncé de son nom une foule de sensations et de souvenirs se dégagent chez les anciens.

Partagez cette page Publié le 1er novembre 2005 | 0 commentaire

Le Bou el Mogdad constitue en effet l’un des souvenirs les plus marquants de l’histoire de la région du fleuve Sénégal.. Incontestablement il fait parti du patrimoine de la région. C’est d’ailleurs cette raison qui explique la reprise en main du bateau par des privés sénégalais. L’opérateur Jean Jacques Bancal explique cette volonté en ces termes « quand j’étais jeune je voyais le bateau qui faisait des croisières et comme je suis Saint-Louisien j’ai pensé qu’il fallait avec d’autres partenaires faire revenir le bateau ».Le retour du bateau qui était après la Sierra Léone et la Guinée Bissau dans les îles du Saloum aura un double impact économique ettouristique. En plus de la création d’emploi le Bou el Mogdad propose aux touristes une croisière le long du fleuve Sénégal pendant une semaine. Tous les travaux ont été faits pour remettre le bateau à neuf.

L’opérateur économique explique qu’il y’aura des tarifs résidents et pour touristes . Les études sont en cours pour déterminer les tarifs à appliquer. Le Bou el Mogdad fera des croisières sur le trajet Saint-louis, Djoudj, Richard Toll, Dagana, Thiangy et Podor. Avec le retour du Bou El Mogdad, c’est uninvestissement lourd qui a été réalisé mais l’opérateur ne veut pas entrer dans les détails. En outre ce retour du Bou El permettra aux populations d’assister à l’ouverture du Pont Faidherbe que les plus jeunes n’ont pas encore eut la chance de découvrir. Pendant la saison morte l’opérateur souligne qu’il proposera du fret surtout du coté mauritanien. L’exploitation du Bou El permettra de valoriser le fleuve et faire revivre les villes et villages le long du fleuve. Tout au long du parcours diverses manifestations seront proposées au visiteur pour faire découvrir d’autres facettes de la culture sénégalaise.

En même temps il permettra de développer un tourisme inter-Etats mais aussi de découverte car l’avenir du tourisme et à la découverte. Un pas de plus vers la réalisation du grand projet de l’OMVS à savoir la navigabilité du fleuve Sénégal.

Carte d’identité du Bou el Mogdad

Création : 1950

Nombre de Cabines : 28

Membres Équipage : 20

- Une salle de conférence

- Un Restaurant

- Une Piscine

- Une boite de nuit

Ouverture du Pont Faidherbe : 16 octobre 2005

Démarrage : 30 octobre 2005

Contact : Sahel Découverte au 33 961 56 89

> La renaissance du Bou El Mogdad

Partagez cette page Facebook

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

accro-baobab

Cherchez dans le répertoire

Top