Menu

Accueil / Actualités / Concert des Nèg’marrons à Dakar, un sauvetage manqué

Art et culture

Concert des Nèg’marrons à Dakar, un sauvetage manqué

Premier volet important de l’organisation des Sunu Music Awards 2011, le report du concert des Neg’Marrons augurait-il l’annulation de la cérémonie tant attendue ?

Partagez cette page Publié le 14 février 2011 | 0 commentaire

Prévu le jeudi 10 février 2011 à l’institut français Léopold Sédar Senghor, le concert a finalement eu lieu le vendredi 11 février 2011 au même lieu.

Avertis le jour de l’événement sur le changement de date, les fans des Nèg’ Marrons ont néanmoins honoré de leur présence le groupe à la renommée internationale. Quand à la soirée dite « before » de la cérémonie, elle a aussi bel et bien eut lieu au Sea Plaza mais le jour « j » silence radio.

Aucun communiqué pour s’excuser auprès du public sur l’annulation de la cérémonie. Certains spectateurs sur place étaient d’autant plus déconcertés car les artistes étrangers devant se produire sur scène tels que Medhy Custos, Singuila étaient déjà sur le sol sénégalais. Par ailleurs le déroulement de la première édition des Sunu Music awards avaient fait saliver aussi bien les professionnels que le public présents ce jour là, ce qui garantissait donc la réussite de la seconde édition.

En attendant les artistes internationaux ont offert des prestations dans des écoles ou encore dans des discothèques de la place. La cérémonie quand à elle semble reportée au mois de mars 2011, information qui n’a pas encore été confirmée par les organisateurs.

Nèg’Marrons

Nom inspiré par les « Nègres marrons », terme désignant les esclaves enfuis, sont partie intégrante du Secteur Ä, collectif hip-hop créé dans les années 1990. Au début, le groupe, Neg’ Marrons, est formé par Ben-J, Djamatik et Jacky. En 2000, Djamatik quitte le groupe et le trio devient un duo avec Jacky et Ben J.

Albums

Les Nèg’Marrons empruntent le nom de leur premier album, en 1997, au film d’Euzhan Palcy, Rue Case Nègres. En 2000, paraît un deuxième album, Le Bilan. L’année suivante (2003), leur troisième album, Héritage, voit le jour. Au printemps 2008, Les liens sacrés est placé dans les bacs. Les Nèg’Marrons ont pour armes des textes positifs, l’espoir, la non-violence et la lutte contre le racisme.

Téclaire - Photos : Jules Diop

Partagez cette page Facebook

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

accro-baobab

Cherchez dans le répertoire

Top