Menu

Accueil / Actualités / Ousmane Sembène n’est plus

Art et culture / Entretiens et portraits

Ousmane Sembène n’est plus

Quarante années de cinéma africains et sénegalais

Partagez cette page Publié le 10 juin 2007 | 0 commentaire

Né en 1923 à Ziguinchor en Casamance, Ousmane Sembène a étudié à l’école française et coranique. En 1942, il est mobilisé et forcé de rejoindre les rangs de l’armée française aux cotés des tirailleurs sénégalais pour combattre le régime nazi.

En 1946, il arrive à Marseille clandestinement, où il occupe plusieurs petits travaux différents. Impliqué dans la lutte pour le communisme, il a défendu l’indépendance de Algérie et s’est opposé avec ferveur à la guerre d’Indochine. C’est dans cet environnement qu’il a commencé la rédaction de son premier roman, en partie autobiographique, Le Docker noir.

En 1960, après l’indépendance du Sénégal, il rentre en Afrique et entreprend des voyages à travers différents pays comme le Mali, la Guinée et le Congo. Désireux de faire connaître la « réalité africaine » au Monde, il entre en 1960 dans une école de cinéma à Moscou, six ans plus tard il sort son premier long-métrage La Noire de…

Ousmane Sembène s’est éteint ce 10 juin dernier, à l’âge de 84 ans. Sa carrière a été empreinte par sa volonté de changer les mentalités, de lutter contre l’analphabétisme et d’éviter la noyade culturelle collective d’un continent : l’Afrique.

Médaillé de la légion d’honneur française, il a reçu des années durant divers prix mettant en lumière l’artiste qu’il était et qu’il restera.

Filmographie :

  • 1963 : Borom Sarret, court-métrage
  • 1963 : L’empire songhay, court-métrage documentaire
  • 1964 : Niaye
  • 1966 : La Noire de... (scénariste, réalisateur)
  • 1968 : Le Mandat (Mandabi) (scénariste, réalisateur)
  • 1970 : Taaw, court-métrage
  • 1971 : Emitaï (Dieu du tonnerre) (scénariste, réalisateur)
  • 1974 : Xala (scénariste, réalisateur)
  • 1976 : Ceddo (scénariste, réalisateur, acteur)
  • 1987 : Le Camp de Thiaroye (scénariste, réalisateur)
  • 1992 : Guelwaar
  • 2000 : Faat Kiné
  • 2003 : Moolaadé (scénariste, réalisateur)

Bibliographie :

  • 1956 : Le Docker noir
  • 1957 : Ô pays, mon beau peuple
  • 1960 : Les Bouts de bois de Dieu
  • 1962 : Voltaïque
  • 1964 : L’Harmattan
  • 1965 : Le Mandat
  • 1973 : Xala
  • 1981 : Le Dernier de l’Empire
  • 1987 : Niiwam, suivi de Taaw (Editions Présence africaine)

Les bouts bois de Dieu, Ousmane Sembene

Les bouts bois de Dieu, Ousmane Sembene Acheter

Le docker noir, Ousmane Sembène

Le docker noir, Ousmane Sembène Acheter

Niiwam, Ousmane Sembène

Niiwam, Ousmane Sembène Acheter

Le dernier de l’empire, Ousmane Sembène

Le dernier de l'empire, Ousmane Sembène Acheter

Xala, Ousmane Sembène

Xala, Ousmane Sembène Acheter

Voltaïque, la Noire de..., Ousmane Sembène

Voltaïque, la Noire de..., Ousmane Sembène Acheter

Guelwaar, Ousmane Sembène

Guelwaar, Ousmane Sembène Acheter

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

accro-baobab

Cherchez dans le répertoire

Top