À Toubab Dialaw, un vieux musulman au grand cœur

Chaque année, Baye Assane Ndiaye accueille dans sa maison des dizaines jeunes catholiques venus de Dakar qui font le pèlerinage de Popenguine. Nous l’avons rencontré en cette veille de Tabaski et il nous a expliqué comment tout à commencé. « Tout est dans la paix » dit-il.

Publié le 17 juin 2024   3 commentaires

Tout a commencé par hasard quand deux jeunes filles venues faire le pèlerinage de Popenguine sont venus chez lui à Toubab Dialaw pour demander un peu d’eau. Elles étaient fatiguées et il leur a offert un bon repas.

Elles sont venues l’année d’après, avec d’autres jeunes, et chaque année plus nombreux. Et il est heureux de pouvoir les accueillir.

Il nous explique cette histoire en cette veille de Tabaski. « Nous n’avons pas la même religion, mais c’est si comme si nous avions la même. Vous et moi, c’est pareil » explique le vieux Baye Assane Ndiaye.

Partager 

Lire 3 commentaires

  • sn

    le Sénégal est un pays de la teranga   d’où le dialogue Islamo-Chrétien vraiment c’est beau !

    Répondre

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

  • Sénégal

    Ça fait plaisir de voir ça

    Répondre

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

  • us

    "Unité dans la Foi : une référence au Sénégal qui prouve encore que la religion c’est la paix, la solidarité, l’entraide et surtout le vivre ensemble.

    Répondre

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

Poster un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message