Menu

Accueil / Actualités / Battling Siki, le premier champion du monde africain de boxe

Entretiens et portraits / Sport et loisirs

Battling Siki, le premier champion du monde africain de boxe

Né à Saint-Louis du Sénégal le 16 septembre 1897, Battling Siki ou Louis Mbarick Fall de son vrai nom est le premier Africain à devenir champion du monde à 25 ans. Malgré ses difficultés à s’insérer dans le monde occidental au début du XXe siècle, il réussissait à s’imposer en Europe et aux États-Unis en décrochant le titre de champion du monde le 22 septembre 1922 face à Georges Carpentier. Du 26 au 28 décembre 2008, le Sénégal honorera sa mémoire dans sa ville natale.

Partagez cette page Publié le 8 décembre 2008 | 1 commentaire

Il commence sa carrière entre 1912 et 1914 et livre 16 combats (8 victoires, 6 nuls, 2 défaites). La première Guerre mondiale va interrompre sa carrière, puis il reprendra les gants de boxe en 1919. Il remportera 43 victoires, 2 nuls et 1 défaite. Adolescent, il plongeait du haut d’une falaise pour aller chercher dans la mer les pièces de monnaies jetées par les Français. Il est remarqué par une danseuse hollandaise qui lui propose de l’emmener en Europe. C’est en France qu’il fait escale et devient indépendant. Puis à 15 ans, il commence sa carrière dans la boxe.

François Deschamps, qui est le manager de Georges Carpentier, boxeur préféré des Français et dernier champion du monde, propose une rencontre au stade Buffalo de Montrouge devant 40 000 personnes. Le combat se termine au 6e round par un uppercut du droit du boxeur franco-sénégalais. L’arbitre disqualifie Battling Siki, puis, sous la pression de la foule, accepte de donner la victoire près de 20 minutes plus tard.

Deschamps fera appel le 26 septembre, mais sera débouté. Battling Siki remet en jeu son titre face à Mike Mc Tigues en Irlande. Il sera déclaré vaincu après 20 rounds âprement disputés. Certains diront qu’il a perdu à cause d’un arbitrage « à domicile ». Par la suite, il perdra ses titres de champion d’Europe et de France par disqualification contre Émile Morelle. Il gagne encore deux combats par Ko, puis part aux États-Unis où il perdra deux combats en novembre et décembre 1923. Il perdra son dernier combat en 1925 contre Paul Berlenbach.

Le 15 décembre 1925, il est retrouvé mort dans la rue, abattu par deux balles dans le dos au pied d’un immeuble de la 41e rue, dans le quartier de « Hell’s Kitchen », près de chez lui. Une fin tragique pour le champion du monde africain. Voici l’histoire de celui qui fait la fierté de toute la nation sénégalaise.

Messages

  • on a créé un projet sur ​​ce grand champion, si vous voulez avoir plus d’informations ou nous soutenir, regardez la présentation

    http://www.kisskissbankbank.com/projects/do-do-boxe

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Les hébergements autour de l'aéroport international

    Les hébergements autour de l’aéroport international

Cherchez dans le répertoire

Top