Menu

Accueil / Actualités / Construction d’un musée à Touba : la communauté mouride promet un ouvrage (...)

Art et culture

Construction d’un musée à Touba : la communauté mouride promet un ouvrage majestueux

D’ici quelque temps sera érigé dans la ville religieuse de Touba, capitale du mouridisme, un grand musée qui rassemblera l’ensemble des objets laissé en héritage par Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul (Serigne Touba), guide religieux et fondateur du mouridisme.

Partagez cette page Publié le 20 janvier 2020 | 0 commentaire

Serigne Touba a laissé un patrimoine inestimable à la communauté mouride (coran, natte de prière, habits, écrits et plusieurs autres objets) éparpillés dans plusieurs endroits. La construction de ce musée sera une occasion de les rassembler et de préserver l’héritage du grand cheikh. Ce sera l’occasion aussi pour les visiteurs ou tout public de visualiser les écrits de Serigne Touba.

Maquette du musée du mouridisme
Maquette du musée du mouridisme

La phase des inventaires est lancée auprès des grandes familles religieuses pour rassembler tous ces objets riches et inédits.

L’ensemble de la communauté mouride, « c’est-à-dire ses enfants, ses cheikh et les khalifes généraux qui ont eu à le succéder jusqu’à nos jours » jouera sa partition dans ce musée. Ceux-là ont tout aussi marqué de leur empreinte à travers plusieurs manifestations culturelles qu’ils ont eu à organiser, mais aussi à travers plusieurs styles d’habillements qu’ils ont laissé à la communauté mouride tels que les habits « Baye Lahad », le bonnet mouride ou encore les habits « baye Fall » connu par tous. Le mouridisme est aussi un style.

Serigne Touba
Serigne Touba

Toutes ces valeurs inculquées par le mouridisme seront rassemblées dans ce musée. De même, les activités mouridiques telles que les grands Magal  , Thiant, Ziarra et autres que nous voyons tous les ans seront présentés lors d’expositions temporaires.

Architecturalement, l’édifice sera composé de deux bâtiments dont l’un en forme circulaire et l’autre en forme de bateau, symbolisant le départ et le retour en exil de Serigne Touba. Ces deux bâtiments seront construits sur une surface d’à peu près 19 000 m2.

L’infrastructure sera équipée de salles multimédia et d’une salle de conférence de mille places. Un musée virtuel sera érigé en son sein pour permettre de le visiter à partir de l’extérieur. Le musée abritera aussi un centre de recherche et une grande bibliothèque. La décoration sera confié à une entreprise turque.

Maquette du musée du mouridisme
Maquette du musée du mouridisme

Rappelons-nous qu’en 2019 cette même communauté avait fait construire la plus grande mosquée d’Afrique de l’Ouest, Massalikoul Jinane et ce nouvel ouvrage montre le pouvoir des mourides au Sénégal.

Amadou Gueye.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Coronavirus : où en sommes-nous au Sénégal ?

    Coronavirus : où en sommes-nous au Sénégal ?

accro-baobab

Cherchez dans le répertoire

Top