Menu

Accueil / Actualités / Dialaw Project : les craintes des habitants face au port de (...)

Art et culture / Économie, environnement

Dialaw Project : les craintes des habitants face au port de Ndayane

Pendant dix jours de résidence de création, des habitants du village de Toubab Dialaw, au Sénégal, expriment leurs sentiments face au projet de port de Ndayane qui risque de faire disparaître leurs moyens de subsistance. Ils partagent leur histoire et leurs traditions, celle d’un peuple, les lébous.

Partagez cette page Publié le 12 janvier 2022 | 0 commentaire

Depuis 2018, Germaine Acogny alerte sur la construction du port de Ndayane prévue sur la côte près de son village, à Toubab Dialaw. Aujourd’hui le village et les communes autour sont condamnés à disparaître.

Fin 2020, le gouvernement sénégalais a signé un accord avec Dubaï Ports World, troisième exploitant de port commercial mondial pour 800 millions d’euros. Prévu pour être un port en eau profonde s’étalant sur 600 hectares, ce projet pourrait devenir l’une des prochaines grandes catastrophes écologiques d’Afrique de l’Ouest. C’est la promesse d’un meilleur niveau de vie mais aussi une nouvelle perte d’indépendance, entrouvrant les blessures de l’effacement et de la confiscation.

Au départ favorables à la construction du port, beaucoup d’habitants se mobilisent aujourd’hui contre ce projet. La résistance se met en place à travers des recours en justice, des manifestations. La menace de la construction déploie une force symbolique et soulève des questionnements sur les enjeux géopolitiques, environnementaux, et sociaux qui lient l’Afrique à l’Europe.

Laure Malécoten a fait un documentaire.

DIALAW PROJECT TEASER

FILM ENTIER (52mn)

> En savoir plus sur Dialaw Project

Documentaire de Laure Malécot, produit par l’Ecole des Sables et le Fluide Ensemble, avec le soutien de l’AFD - Agence Française de Développement- Institut Français. Avec : Mikaël Serre (mise en scène), Pascal Beugré Tellier (danse), Frank AliMbaye alias Blade (musique), Ian de Toffoli ( auteur). Production Ninon Leclère, Bureau Formart, et Stan Mandef. Participants : Rokhaya Bèye, Monique Dial, Monick Fall, Adama Gueye , Fanta Guèye, Baye Pape Guèye, Ndeye Mbengue, Adama Ndiaye, Amady Ndiaye, Pape Laye Ndiaye, Cheikh Oumar Ndoye, Ibrahima Ndoye, Assane Ndoye, Mame Ndoumbe, Modou Pouye, Issa Thiome, Harriette Thiome, Ouleye Thiam, Ya Arame Thiaw, Thiapa Thioly, et Abdarahamane Ndgaïde (historien), Bakham Cissé (chanteur traditionnel) Musique : Frank AliMbaye et Cheikh Oumar Ndoye Langue : Français et wolof - Sous-titrage : traduction wolof-français

Partagez cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

Cherchez dans le répertoire

Top