Menu

Accueil / Actualités / Escalade : « Jambe en l’air » à 35 m d’altitude

Tourisme et découverte

Escalade : « Jambe en l’air » à 35 m d’altitude

Si vous avez l’esprit entre les jambes, ce n’est pas ce que vous imaginez. « Jambe en l’air » c’est une des trois voies de grimpe des Mamelles à Dakar et la plus haute certainement. En l’escalant, la jambe est régulièrement ouverte. C’est un parcours à deux accès : la « colonne » et « le jail ».

Partagez cette page Publié le 9 octobre 2013 | 1 commentaire

Impressionnant ! Vous avez forcément des appréhensions si vous empruntez « Jambe en l’air » la première fois. A vingt-cinq mètres de hauteur, le grimpeur débutant éprouve quelques difficultés avant d’avoir une vue magnifique sur l’océan.

Du haut de la falaise, il apprécie la beauté du large côté ouest et l’aquarium à l’est des Mamelles. La descente est très amusante avec l’assistance d’un assureur expérimenté.

Une matinée de grimpe avec les lézards

C’est la rentrée, les grimpeurs du club des Lézards reprennent peu à peu les sorties des week-end. Un groupe d’une dizaine de personnes se donne rendez-vous à 9h30 devant la pharmacie des Mamelles.

Une vingtaine de minutes pour regrouper tout le monde, Greg et Chris peuvent donner le départ pour rejoindre la falaise ouest des Mamelles par la plage. Au bout de 10 minutes de marche sur les rochers, le groupe arrive sur le secteur Remonté/ Moine.

Ce samedi, la chaleur est bien au rendez-vous en cette fin d’hivernage  . Plus de 30° C, on sort les bouteilles d’eau pour se rafraîchir et le matériel en même temps. Baudrier, chaussons d’escalade, corde, gri gri, dégaines, sac à magnésie… les grimpeurs s’équipent le temps que Chris et Greg mettent les cordes aidées par des assureurs. Au bout de 20 minutes, tout le monde est prêt. Les grimpeurs ont le choix pour débuter par « Grand thiof   », « Petit thiof » ou « Jambe en l’air ».

Au bas de la falaise, les grimpeurs attachent les cordes en nœud de huit. Chacun à son rythme assure ses prises, appuie sur ses pieds pour progresser. Au sommet, une vue imprenable.

A 13h la température monte, le soleil tape sur la falaise, les grimpeurs rejoignent la plage des Mamelles. Ils échangent d’expériences, évoquent la vie du club, débattent surtout sur les questions liées au site des Mamelles envahi par les projets immobiliers. Sur la plage, certains décident de se baigner.

Ils ont dit

Fanie Clément : « c’est une journée très sympathique avec des gens chaleureux, du matériel à la disposition, des voies abordables pour débutants. Je faisais l’escalade en salle une fois par semaine à l’université en France. Peut-être demain, je reviendrai. »

Audrey Ramel : «  je suis au Sénégal depuis trois mois, mais c’est la première fois que je viens escalader sur les Mamelles. Les parois sont très bien, ensuite le niveau est très élevé pour des débutants, il y a une seule voie qui est accessible. Il faut venir au bon moment avant que le soleil ne tape trop. L’accès n’est pas trop dangereux, le cadre est magnifique. Je suis très contente parce qu’il y a une très bonne dynamique. »

Gregory Bernard : « j’ai escaladé plus de quarante fois ici mais c’est la deuxième fois que nous y venons depuis la reprise. La chaleur est assez supportable par rapport à ce que nous avons vécu l’année derrière. On va attendre que les pluies passent avant d’attaquer le mois prochain. Il a fait un peu chaud, les falaises sont sulfureuses. Il fallait qu’on les nettoie après les pluies. »

Chris : « le club existe de manière informelle depuis quelques années, mais notre objectif c’est la création d’une association pour pouvoir interagir avec le pouvoir public, mieux communiquer, protéger l’environnement dans lequel nous grimpons. En plus la quantité de projets immobiliers qui se chevauchent à côté et qui ne respectent pas tous la réglementation en matière d’urbanisme nous empêche d’accéder à certaines voies d’escalade. »

Association Sénégalaise d’Escalade et de Sports Nature
77 037 2680/ 77 635 7377
contact escalade-dakar.org
http://www.escalade-dakar.org
https://www.facebook.com/pages/Dakar-Escalade/572935479391753

Plus de photos

Alex Gaye

Messages

  • fr

    Bonjour,

    Je vais venir m’installer pour 9 mois à Dakar à partir de Septembre 2017 et je suis grimpeur de niveau moyen (6c , 7a). J’aurais souhaité savoir si il y avait des salles artificielles ou des falaises naturelles au sénégal pour prendre mon matériel en fonction.
    Plus personnellement, comment se passe la vie à Dakar sachant que je connais le Congo (Brazzaville) ?
    Merci pour votre avis
    Au plaisir de vous rencontrer !
    Nicolas Salvat

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Coronavirus : où en sommes nous au Sénégal ?

    Coronavirus : où en sommes nous au Sénégal ?

accro-baobab

Cherchez dans le répertoire

Top