Menu

Accueil / Actualités / La bande de filaos de Guédiawaye est en danger

Économie, environnement / Politique et institutions / Société, reportage

La bande de filaos de Guédiawaye est en danger

La population et les défenseurs de l’environnement se battent pour préserver la bande de filaos du littoral de Guédiawaye. Cette forêt classée, située en périphérie de Dakar, est désormais menacée de disparition, pour laisser la place à des logements.

Partagez cette page Publié le 28 juin 2021 | 0 commentaire

Plantée en 1948, la forêt permet de fixer les dunes de sable et protège la population de l’érosion côtière. Sur la bande est aussi cultivée la majeure partie des fruits et légumes de Dakar. Des cultures et des agriculteurs menacés eux aussi.

La forêt de filaos détruite pour des projets immobiliers

Face au rouleau compresseur immobilier, des volontaires ont donc décidé de replanter, inlassablement, filaos et cocotiers.

Reportage de TV5 Monde

Un décret controversé

Le décret n° 2021-701 du 4 juin 2021 rend exécutoire le plan d’urbanisme de détails (PUD) de Guédiawaye et indique qu’une zone de 150,58 ha est déclassée pour la construction de différents équipements et logements répartis comme suit : 43,92 % de la superficie totale réservés à l’habitat ; 21,01 % aux voiries et réseaux divers ; 35 % réservés aux équipements.

PUD de Guédiawaye, occupation des sols PUD de Guédiawaye, occupation des sols

https://pdudakar.sec.gouv.sn/-Pikine-Guediawaye-.html

Les populations en lutte

Des habitants de Guédiawaye, membres du Forum Civil, ont tenu un sit-in devant la mairie pour montrer leur désaccord suite aux 150 hectares de terres déclassifiés sur la bande des filaos. Elles demandent l’annulation du décret n° 2021-701 du 4 juin 2021.

Manifestation des habitants de Guédiawaye contre le décret de déclassement Manifestation des habitants de Guédiawaye contre le décret de déclassement

« Nous tenons ce sit-in pour dénoncer avec la dernière énergie le décret que vient de prendre le président de la République Macky Sall en déclassifiant 150 hectares sur la bande des filaos située sur la bande des Niayes. Ce décret a été pris sans avoir consulté les populations de Guédiawaye », a dénoncé Michel Mendy, membre du Forum civil, citoyen de Guediawaye.

Il a rappelé : « Aujourd’hui, le président de la République a signé ce décret-là, alors qu’il a toujours prôné que la zone des Niaye soit protégée, les dunes soient protégés. Le Président Macky Sall, dans son programme PSE vert, tout ce qu’il a dit, va dans le sens de préserver l’environnement, dans le sens de la préservation de tous les poumons verts de Dakar. Aujourd’hui, il veut éradiquer 150 ha de la ville de Guediawaye. C’est en contradiction avec ses promesses ».

Source : TV5 Monde et PresseAfrik

Partagez cette page Facebook

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

accro-baobab

Cherchez dans le répertoire

Top