Menu

Accueil / Actualités / « La chanson du Sahel » : pour illustrer le patrimoine culturel dans un (...)

Art et culture

« La chanson du Sahel » : pour illustrer le patrimoine culturel dans un contexte de crise

Les Nations Unies se joignent à des artistes sahéliens de renommée internationale afin de produire « The Sahel Song » - une composition vocale et instrumentale de cinq minutes, pour attirer l’attention sur la crise actuelle au Sahel et sur la résilience de ses populations.

Partagez cette page Publié le 12 octobre 2021 | 0 commentaire

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (UN OCHA) et les artistes sahéliens Vieux Farka Touré (Mali), Amadou et Mariam (Mali), Oumy Gueye (Sénégal), Tal National (Niger), Songhoy Blues (Mali) et Bassekou Kouyate (Mali) ont lancé « The Sahel Song ».

Cette composition unique de cinq minutes attire l’attention sur la crise au Sahel, tout en mettant en valeur le riche patrimoine musical de la région.
La crise au Sahel est l’une des urgences qui se développent le plus rapidement dans le monde. Cette année, près de 29 millions de personnes ont besoin d’une assistance et d’une protection vitales, soit 5 millions de personnes de plus que l’année dernière.

Vieux Farka Touré, musicien malien très respecté et ardent défenseur du Sahel, a accepté d’écrire, de produire et d’enregistrer la chanson. D’éminents musiciens sahéliens de la région et d’ailleurs se sont joints au projet, prêtant leur voix et leur musique afin de sensibiliser le public.

Leurs paroles s’adressent en particulier aux jeunes, qui constituent une majorité de la démographie sahélienne.

Les artistes partagent un message de paix, de solidarité et d’espoir pour un avenir prospère au Sahel, dans lequel chacun a la possibilité de s’épanouir. Pour atteindre cet objectif, un engagement et un investissement continus sont nécessaires.

La situation humanitaire au Sahel se détériore rapidement. Les besoins des populations de la région ont atteint des niveaux sans précédent. La vulnérabilité augmente en raison de l’escalade des conflits, de l’insécurité alimentaire croissante, de la multiplication des urgences climatiques et de la pandémie.

Le Sahel fait référence au Burkina Faso, au nord du Cameroun (région de l’Extrême-Nord), au Tchad, au Mali, au Niger et au nord-est du Nigeria (États de Borno, Adamawa et Yobe). Les données concernant l’insécurité alimentaire et la nutrition incluent également la Mauritanie et le Sénégal.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Au Sénégal :
Naomi Frerotte,
+33 6 20 81 87 15,
E-mail : frerotte un.org

Partagez cette page Facebook

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

accro-baobab

Cherchez dans le répertoire

Top