Menu

Accueil / Actualités / Le Jalunka codifié

Art et culture / Tourisme et découverte

Le Jalunka codifié

Le royaume du Sangala, à cheval sur la Guinée et le Sénégal et polarisant les communautés rurales de Fongolimby et Médina Baffé, sort de l’anonymat avec la codification de la langue Jalunga communément appelée Jalonké. Le Jalunga devient ainsi la 19e langue codifiée au Sénégal.

Partagez cette page Publié le 4 décembre 2007 | 0 commentaire

Le folklore de cette partie orientale du pays a été au rendez-vous avec des sorties magistrales des masques loukouta mirifiques dans leurs caractéristiques et originalité et dans leur chorégraphie, levant un coin du voile des facettes de la culture Mandingue, Bassaris et les Jalunga qui étaient à l’honneur. Avec prestance les us et coutumes et autres rituels sont descendus des montagnes de Fongolimby, de Madina Baffé, d’Ibel, pour marquer d’une empreinte indélébile la cérémonie de codification de la langue jalunga.

Mamadou Danfakha au nom de l’Association pour la préservation et la promotion du Jalunga a visité l’histoire en qualifiant de « révolutionnaire » cette avancée. Après les Bédik, les Jalunga sont à l’honneur. « Une justice pour ce peuple qui se sentait délaissé », dit Mamadou Danfakha. D’où sa reconnaissance envers le président de la République, Me Abdoulaye Wade et surtout à Mme Viviane Wade « qui a suppléé, à travers son association éduction santé, les actions de l’Etat ». De l’avis de M. Danfakha, « le Jalunga est connu pour son hospitalité légendaire, son courage, le respect du droit d’aînesse et de l’autre ». Pour sa part, Youssou Diallo, au nom du Conseil régional a marqué son adhésion « à la politique d’intégration, de cohésion et de stabilité nationale ».

Dans son mot de bienvenue, l’adjoint au Maire de Kédougou, Youssouf Keïta a déclaré que le département de Kédougou a « des défis à relever », eu égard à la promesse du Chef de l’Etat de l’ériger en région. Quant au ministre de l’Alphabétisation, des langues nationales et de la Francophonie, Mamadou Makalou, fils de cette contrée, « il est en train de mettre sur orbite les ethnies et les langues de la localité ». Ce dernier a invité tous les cadres de la localité à se mobiliser, pour, dit-il, « le soutenir dans son combat contre l’obscurantisme ».

D’après Le Soleil

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

accro-baobab

Cherchez dans le répertoire

Top