Menu

Accueil / Découvrir / Nature et écotourisme / Le Parc national de la Basse Casamance

Le Parc national de la Basse Casamance

Le Parc national de la Basse Casamance (PNBC) a été créé le 10 avril 1970.
C’est le premier parc crée par le gouvernement sénégalais après les indépendances sur une superficie de 5 000 ha. Cette aire protégée renferme une très belle forêt secondaire de savane guinéenne et de mangroves.

Partagez cette page Publié le 18 mai 2010 | 4 commentaires

Il est localisé dans le département d’Oussouye, à environ 11 km au sud de la ville. Il est à cheval entre les arrondissements de Kabrousse et Loudia Ouoloff.

Il est limité au nord par les villages de Boukitingho, Emaye et Siganar (communauté rurale d’Oukout) et au sud, est et ouest par les villages de Santhiaba Manjaque, Effoc et Essaout de la communauté rurale de Santhiaba Manjaque.

La population est composée à 95 % de Diolas qui pratique une agriculture et une pêche traditionnelles associées à un élevage insignifiant et à la récolte de vin de palme.

Il est abandonné le 13 janvier 1993 à la suite d’une attaque du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) qui a occasionné la mort de deux agents.

Le 22 février 2001, un personnel est mis en place à Oussouye pour mener des activités de sensibilisation dans le but d’une réouverture prochaine du parc.

Les ressources du parc

La flore

Le PNBC est influencé par un climat guinéen et renferme trois types de formation végétale :forêt secondaire, savane guinéenne, mangrove  .

La plupart des espèces végétales ont des affinités guinéennes dont les plus caractéristiques sont : Upaca guinéensis, Xylopia Ethiopica, Parinari Excelsa, Parinari Glabra, Detarium Guinéensis, Mammea Africana, Anthocleista Nobilis.
Ces espèces sont généralement très rares partout ailleurs au Sénégal.

La faune

Mammifères : panthère, hyènes, serval, mangouste, ratel, hippopotame, cob de buffon, guib harnaché, céphalophes, colobe baie...

Oiseaux : les oiseaux de forêt rarement ou jamais rencontrés partout ailleurs au Sénégal tels que grand calao à casque jaune, calao longibande, touraco vert, malimbe à bec bleu...

Reptiles : très variés avec des espèces inféodées à cette zone : mamba vert, python royal.

Entomofaune : très riche, avec des papillons qui ne sont connus en Afrique de l’Ouest que dans cette région (Eupheadra gausape et Charaxe singha).

Source : www.oussouye.org

Partagez cette page Facebook

Messages

  • fr

    Ce parc à la végétation magnifique et variée que j’ai traversé en vélo en décembre 1989 sera-t-il enfin déminé et ré-ouvrira—t-il un jour ? En 2010 des éco-gardes avaient été formés dans les villages environnants, en vue d’une ré-ouverture, dix ans déjà, et pourquoi certains villageois des villages frontaliers s’opposent-ils aux opérations de déminage. le meilleur moyen de protéger ce parc du pillage du bois, déforestation dans toute sa partie est autour d’Effok et et dans sa partie nord au sud du village de Bouktingho, serait de le ré-ouvrir et d’inscrire sa gestion dans le cadre d’une gestion et d’un développement durable incluant l’exploitation de manière raisonné et au seul profit des villageois de la zone des ressources agro-sylvestres, transformation des fruits de la forêt en jus, fruits séchés, produits de beauté naturels, miel de forêt, vannerie artisanale et bien-sûr éco-tourisme participatif....alors que font les autorités et les populations concernées, avec les mines et la déforestation, le terrain reste « miné », au sens propre comme au figuré...

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Sénégal

    bjrs ;ça doit faire lomgtemp qu’on a pas vu de panthere dans la région !! a bientot

    • sn

      I spoke to someone who knew a hunter who was recently attacked by a leopard in the area after shooting its mate. Leopards are not often seen even if present and I remain hopeful that they’re not all gone.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

Cherchez dans le répertoire

Top