Le rêve des enfants de l’Empire

L’Empire des Enfants est plus qu’un centre d’accueil. Au cœur de la Médina, à l’avenue Malick Sy, à quelques mètres du rond point de la Poste, est installé le grand bâtiment peint en bleu et blanc . Sur son fronton est écrit : « Empire des Enfants ».

Publié le 25 mai 2008   2 commentaires

L’espace est clair. Il s’ouvre au soleil et sur la cour dallée sont alignées de petits bonshommes en fil de fer, dodelinant de la tête, allant par deux, figés dans leur posture.

A quelques pas de là, de petites installations de ces mêmes sculptures conversent entreelles. Sur les murs blanchis à la chaux sont accrochés des sacs multicolores en tissus imprimés. La récupération est présente sous forme de canettes.

L’édifice a longtemps servi de salle de cinéma. Il était tombé en désuétude avant d’être réhabilité par deux femmes, Anta Mbow, une Sénégalaise ayant vécu 30 ans en France et Valérie Schlumberger, sensibles aux conditions inacceptables et malheureuses des enfants de la rue et des abords des plages dakaroises. Elles décident de mener un combat : soustraire ces espoirs de vie des entrailles de la rue, en créant ce centre d’accueil et de réinsertion en mai 2003.

Après cinq ans d’existence, ce rêve commun devient une réalité et ces enfants, par l’apport et le soutien des bonnes volontés à travers des formations en peinture, poteries, desseins et sculptures deviennent des vrais artistes.

La Bennale n’a pas manqué de les inscrire dans le programme du « Off » avec le vernissage « Travaux des enfants de l’Empire » le 10 mai dernier. Alors, l’Empire des enfants, un véritable centre d’art dans toutes ses dimensions. Cet espace est devenu une couveuse pour les enfants et un abris pour les ados . Leurs œuvres sont des “porte-voix”.

Ils dessinent avec leurs pinceaux, leur colère contre un monde injuste et décrivent leur environnement et leur désir de retrouver une famille.

Des œuvres porteuses de messages et pleine de vie. Ces enfants sont des talibés fuyant les maltraitances du maître coranique. Ils viennent du Mali, de la Guinée Bissau, de la Guinée Conakry, de la Gambie et du Sénégal. Ce sont des enfants en ruptures de ban, perdus ou abandonnés qui composent cet Empire d’artistes.

Modou Touré, talibé en fugue témoigne : « Je viens de la Gambie et je vis ici depuis 2 ans, j’ai appris beaucoup de choses, l’informatique, la peinture et surtout le cirque. Dans trois mois, j’irai en Suède poursuivre une formation dans une école de cirque. » L’Empire des Enfants, est en ce moment de la biennale, un centre d’art qui participe à la fête des couleurs et de la créativité.

Contact

Courriel : infos empiredesenfants.sn
Site internet : https://empiredesenfants.sn/
+221 338422155
Fass Delorme, 4 Avenue Cheikh Anta Diop, Dakar

> L’Empire des Enfants

Balkissa Maiga (www.dakart.org) - Photos : Thierry Bonnet

Partager 

Lire 2 commentaires

  • sn

    Bonjour, je Français, arrivé depuis quelques mois sur Dakar en tant que volontaire de solidarité internationale. J’aimerais savoir si vous seriez intéressé par me prendre comme bénévole. J’occupe actuellement un poste de coordinateur à l’ISJA mais pourrais disposer d’une journée de libre dans la semaine pour vous aider. Je suis enseignant en Français/H-Géo de formation.
    Voici mon numéro de téléphone 781227118

    Répondre

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

  • Sénégal

    je suis etudiante a la faculté de lettre a l’université cheikh anta diop j’aimerai vous dire que je suis de tout cœur avec vous merci pour tout ce que vous faites pour ces enfants et je serai ravie de vous aidez en faisant du bénévolat dans cet empire contactez moi quant vous voudrez au 777028491

    Répondre

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

Poster un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message