Les aides pour l’investissement de la diaspora

Comment favoriser l’orientation de l’épargne des émigrés vers l’investissement économiquement productif ? Un certain nombre de dispositifs sont mis en place pour promouvoir les investissements de la diaspora dans les secteurs productifs de l’économie.

Les transferts d’argent des Sénégalais de la diaspora sont très majoritairement utilisés pour assurer les dépenses de consommation du ménage resté au pays. Le gouvernement du Sénégal a mis en place des dispositifs de mobilisation de l’épargne des Sénégalais de l’extérieur en vue de son investissement dans les secteurs productifs de l’économie.

Le Fonds d’appui à l’investissement des Sénégalais de l’extérieur

Mis en place en 2008, le Fonds d’appui à l’investissement des Sénégalais de l’extérieur (FAISE) est un fonds d’impulsion de l’entreprenariat de la diaspora sénégalaise en vue d’inciter les émigrés d’envoyer, en plus des transferts de fonds consacrés aux dépenses courantes, des ressources financières destinées à l’investissement économiquement productif.

Le Fonds est logé au ministère en charge des Sénégalais de l’extérieur et compte deux lignes de financement :

  • le Financement des Sénégalais de l’extérieur (FSE) qui finance les projets des Sénégalais établis à l’étranger et localisés au Sénégal,
  • le Financement des femmes de la diaspora (FFD) qui accompagne les initiatives entrepreneuriales
  • des femmes sénégalaises dans leur pays d’accueil.

 https://faise.sn/

Le Programme d’appui aux initiatives de solidarité pour le développement

Le Programme d’appui aux initiatives de solidarité pour le développement (PAISD) se fixe comme objectif de promouvoir les initiatives de développement local, économique et social au Sénégal portées par la mobilisation de la diaspora sénégalaise établie en France, en Espagne, en Italie et en Belgique.

Il s’agit d’accompagner les investissements productifs de la diaspora sénégalaise, et d’appuyer le développement local à travers la mobilisation des moyens et des compétences des ressortissants sénégalais établis dans ces pays.

Le programme se décline en trois composantes : mobilisation de l’expertise de la diaspora, appui au développement territorial des régions d’origine et soutien à l’investissement privé.

 https://paisd.sn/

Partager 

Poster un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message