La Maison des esclaves est un édifice historique situé sur l’île de Gorée qui daterait de l’année 1776. Elle revêt une grande portée symbolique en tant qu’emblème de la traite négrière.

2 commentaires

Cette maison aurait été la dernière esclaverie en date à Gorée. La première remonterait à 1536, construite par les Portugais, premiers Européens à fouler le sol de l’île en 1444.

Au rez-de-chaussée se trouvent les cellules. Dans celles réservées aux hommes, faisant chacune 2,60 m sur 2,60 m, on mettait jusqu’à 15 à 20 personnes, assis le dos contre le mur, des chaînes les maintenant au cou et aux bras. On ne les libérait qu’une fois par jour afin de leur permettre de satisfaire leurs besoins, généralement dans cette maison, ils y vivaient dans un état d’hygiène insupportable.

L’effectif dans cette petite maison variait entre 150 à 200 esclaves. L’attente de départ durait parfois près de trois mois, ces esclaves ayant affaire à des voiliers pour leur transport. Dans cette maison, le père, la mère et l’enfant étaient séparés dans différentes cellules.

Une ouverture lumineuse s’ouvre au milieu du couloir central. Donnant de plain pied sur la côte rocheuse, c’est la porte dite du « voyage sans retour », là où les esclaves embarquaient pour une vie de souffrances dans le Nouveau Monde, dont beaucoup mourraient en mer, encadrés par des gardiens armés au cas où ils auraient tenté de s’évader.

Un large escalier à double flèche conduit à l’étage qui sert surtout aujourd’hui de salle d’exposition.

Tarifs à partir du 15 mars 2022

  • Touristes agences, groupe plus de 10 personnes : 1 000 F/p
  • Touristes individuels (de 1 à 9 personnes) : 1 500 F/p
  • Visiteurs résidents au Sénégal : 500 F/p
  • Étudiants résidents au Sénégal (sur présentation carte) : 250 F/p
  • Élèves (munis d’une autorisation de la Direction du patrimoine culturel) : 250 F/p
Donnez une note
4 votes

Partager  

Lire 2 commentaires

  • Répondre

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

  • Sénégal

    Votre Excellence Monsieur le Directeur de Maison des Esclaves

    Moi, Nuno Sousa Vieira, je suis artiste, professeur adjoint au département de peinture de la Faculté des beaux-arts de Lisbonne et chercheur intégré au Centre d’études et de recherche en beaux-arts (CIEBA) et entre le 29 et le 31 janvier, je vais être à Dakar, en direction de Tambacounda le 1er février où je ferai la Résidence Thread de la Fondation Josef & Anni Albers. Lors de mon court séjour à Dakar j’aimerais beaucoup visiter le musée, comment faire ?

    Bien à vous, au plaisir de vous rencontrer bientôt,
    Doutor Nuno Sousa Vieira

    Répondre

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

Poster un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message