Accueil / Actualités / Pluies diluviennes à Dakar

Société, reportage

Pluies diluviennes à Dakar

La capitale sénégalaise est sujette à de fortes pluies depuis quelques jours, entraînant beaucoup de pertes matérielles et des embouteillages monstres, des routes impraticables et des maisons inondées. Les Dakarois se débrouillent tant bien que mal pour essayer de mener une vie normale.

Partagez cette page Publié le 6 septembre 2022 | 0 commentaire

Le week-end passé a été particulièrement agité à Dakar et dans les quartiers de la banlieue. Il a été marqué par des inondations monstres à cause des fortes pluies qui se sont abattues sur la ville et sur une bonne partie du territoire. De nombreux quartiers ont été inondés, engloutissant plusieurs véhicules.

Certains quartiers qui ne connaissaient les inondations que de nom ont vu l’eau affluer. La situation est plus critique encore dans la banlieue où les habitants ont, pour la plupart, quitté leurs maisons. Dans le désarroi, ils ne savent plus où donner de la tête.

Un sinistré dans le désarroi Un sinistré dans le désarroi

PLUS DE PRÉCIPITATIONS QUE D’HABITUDE

Selon le Dr Ousmane Ndiaye Directeur de l’exploitation météorologique à l’ANACIM, la capitale sénégalaise a reçu des centaines de mm d’eau le week-end dernier : 78,1 mm à Yoff, 99 mm à Hann, 89,4 à Yeumbeul Nord et sud). Des quantités d’eau importantes tombées sur une période très courte.

Avant le début de l’hivernage  , nous avons averti qu’il y aurait cette année des précipitations très fortes dues au phénomène du changement climatique. D’habitude nous recevions des précipitations de l’ordre de 10 mm mais cette année nous avons reçu plus que d’habitude, environ des centaines. À Kayar, rien qu’en 1 h de temps, entre 16 h et 17 h, la localité a enregistré 53,05 mm de pluies. À Dakar, entre 9 h et 11 h, la capitale a reçu 45,01 mm. Il a fallu moins que ça pour inonder une partie de Dakar et sa banlieue

 L'eau déborde à Yoff L’eau déborde à Yoff

Pour apporter une solution, le gouvernement sénégalais a déployé le plan ORSEC portant sur la mise en place de dispositifs robustes de pompage avec des flexibles pour évacuer les eaux. Ce dispositif a permis jusqu’ici d’évacuer plus de 1 400 000 m3 d’eau.

Pompage d'eau à Keur Massar Pompage d’eau à Keur Massar

LA CAMPAGNE OFFRE UNE SPECTACLE MOINS DÉSOLANT

Ces fortes précipitations ont certes entraîné d’importants dégâts mais elles font également le bonheur des cultivateurs et offrent une végétation luxuriante dans certaines parties du territoire. Appréciez ces images fraîches et verdoyantes.

Ferme Touba Darou Karim de Poundioum Ferme Touba Darou Karim de Poundioum
Ferme Touba Darou Karim de Rao Ferme Touba Darou Karim de Rao
Ferme Touba Darou Karim de Poundioum Ferme Touba Darou Karim de Poundioum
Pont Faidherbe Pont Faidherbe
Fleuve de Saint-Louis Fleuve de Saint-Louis
Lever du soleil hors de Dakar Lever du soleil hors de Dakar

Village de Rao

Village de Rao

Phare des Mamelles Phare des Mamelles
Ouakam Ouakam

Amadou M. Gueye - Photos : Alex Gaye et RT

Partagez cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

Cherchez dans le répertoire

Top