Menu

Accueil / Actualités / Saint-Louis : Baya Ndar remplace la place Faidherbe

Histoire et patrimoine / Politique et institutions / Société, reportage

Saint-Louis : Baya Ndar remplace la place Faidherbe

Le Conseil municipal de Saint-Louis a décidé de rebaptiser la Place Faidherbe « Baya Ndar ». Le nom de cet ancien gouverneur colonial cristallisait les passions depuis quelques années.

Partagez cette page Publié le 28 septembre 2020 | 0 commentaire

La Place Faidherbe, place emblématique de la ville de Saint-Louis du Sénégal, s’appelle désormais « Baya Ndar » a déclaré le maire après la réunion du Conseil municipal de la commune. « Baya » signifie « place publique » et « Ndar » est le nom wolof de la ville. Cette décision est une réponse à un vaste mouvement de contestation des symboles du passé colonial au Sénégal.

La place avait auparavant porté les noms suivants : Place Savane, ensuite place de la Monarchie de Juillet, Place d’Orléans et Place du Gouverneur Faidherbe en 1887.

Selon le maire de Saint-Louis, le sort de la statue Faidherbe n’a pas fait l’objet d’une quelconque décision du conseil municipal. « La statue restera toujours à sa place, car la décision finale de la déplacer ou pas restera l’affaire exclusive des fils de Saint-Louis et sans aucune influence d’où qu’elle vienne. Ce sont les fils de Saint-Louis qui en décideront » a déclaré le maire.

Le célèbre pont Faidherbe semble encore garder son nom.

La statue de Faidherbe à Saint-Louis
La statue de Faidherbe à Saint-Louis
Par mostroneddo — Flickr [1], CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3042563

À Dakar, Rufisque, Saint-Louis, Kaolack et Ziguinchor, beaucoup de rues, places et avenues portent encore le nom de Français de l’administration coloniale. Une avenue porte son nom à Dakar.

Qui était Louis Faidherbe ?

Louis Faidherbe (1818-1889) fut gouverneur du Sénégal entre 1854-1861 et 1863-1865. Il entreprit de pacifier le pays et s’opposa à El Hadj Omar qui assiégeait le fort de Médine. Il repoussa les Maures au nord et annexa le pays Ouolof.

En 1855, il bat les troupes du Waalo menées par Ndatté Yalla. Il jeta les bases de la future Afrique occidentale française, travailla à développer l’économie locale, fut le créateur du port de Dakar et projeta la ligne de chemin de fer de Dakar au Niger. Il promut la distribution d’eau potable à Saint-Louis par le projet de l’usine des eaux de Mbakhana.

Il rédigea plusieurs travaux d’ethnographie et de géographie sur l’Afrique occidentale, ainsi qu’un annuaire du Sénégal en quatre langues : français, wolof, toucouleur et soninké. Il prônait l’assimilation par le métissage, l’école et l’armée.

Avenue Faidherbe, Dakar
Avenue Faidherbe, Dakar

D’après APS.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

accro-baobab

Cherchez dans le répertoire

Top