Menu

Accueil / Actualités / Un « petit » parc de 10 ha est annoncé dans l’emprise de l’ancien aéroport de (...)

Économie, environnement

Un « petit » parc de 10 ha est annoncé dans l’emprise de l’ancien aéroport de Dakar

Le président de la République a annoncé la création d’un parc de dix hectares sur une partie de l’ancien aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar selon un communiqué du dernier conseil des ministres. C’est bien petit pour la capitale qui étouffe sous la pression foncière.

Partagez cette page Publié le 20 juillet 2020 | 2 commentaires

Le Président de la République, dans le cadre de l’initiative « Le Sénégal-Vert » a instruit le Gouvernement, lors du Conseil des ministres du 15 juillet, de réserver une zone de dix hectares dédiée au projet de Parc forestier urbain de Dakar-Yoff. « Cet espace de détente, constitué d’un bois, de bocage, de marais et d’aires de jeu, sera une zone de promotion de la biodiversité floristique » est-il indiqué.

Cette annonce est loin de satisfaire les défenseurs de l’environnement qui avaient lancé une pétition en ligne pour l’ancien aéroport, d’une superficie de 600 ha, soit transformé en parc naturel.

Superficie du futur Parc forestier urbain de Dakar-Yoff ( (sa localisation exacte n'est pas connue) Superficie du futur Parc forestier urbain de Dakar-Yoff ( (sa localisation exacte n’est pas connue)

Lors du même Conseil des ministres, il a aussi été annoncé que ce parc sera adossé à la zone des trente hectares affectée à la Caisse des Dépôts et Consignations pour y construire des logements.

La capitale du Sénégal ne dispose que de très peu d’espaces verts. Le seul véritable parc est en effet celui de Hann, qui couvre une superficie de 60 ha, soit six fois plus que celui qui est projeté.

Cet annonce s’inscrit dans un contexte où de nombreux citoyens réclament une véritable politique environnementale à Dakar et tentent de lutter contre la privatisation du domaine public maritime.

Un seul arbre sur zone urbaine de 105 ha

La zone aéroportuaire a déjà été partiellement urbanisée sur plus de 105 hectares, mais les promoteurs ont simplement oublié de laisser un peu de verdure. Au milieu du béton, seul un petit baobab résiste.

Seul un petit baobab résiste au béton Seul un petit baobab résiste au béton
La nouvelle zone urbaine de 105 ha La nouvelle zone urbaine de 105 ha
Partagez cette page Facebook

Messages

  • Sénégal

    Plus de considération pour les populations

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Sénégal

    10ha c est très peu. Il faut plus d’espace 200ha pour constituer un vrai poumon pour Dakar qui ettoufe.
    Pensons à l avenir de nos enfants

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

accro-baobab

Cherchez dans le répertoire

Top