Menu

Accueil / Actualités / Wakh’art, la blogueuse culturelle

Art et culture

Wakh’art, la blogueuse culturelle

Ken Aïcha Sy, Akya pour ses lecteurs est une jeune blogueuse dakaroise, designer de formation, passionnée de culture. Depuis bientôt deux ans à travers « Wakh’art », Ken rencontre et présente des artistes, organise des événements, manage, accompagne et fait la promotion de chanteurs, peintres, sculpteurs, graffeurs...

Partagez cette page Publié le 25 mars 2013 | 1 commentaire

La Boîte à idéesPour fêter ses deux ans, « Wakh’art » ouvre ses portes, plus exactement les portes de la « Boîte à idées », charmant local situé à la Gueule Tapée , quartier populaire de Dakar.

C’est d’ici que Ken publie sur son blog, devenu site internet depuis peu (www.wakhart.com). Elle y reçoit aussi les artistes et amis, propose cet espace à ceux qui ont besoin d’un endroit pour créer, elle propose aussi une connexion internet, la boite à idée est devenu un lieu de rencontre, de débat d’idées et de partage. On y fait des shooting, des expositions, des tournages...

Le lieu est décoré de toutes part, les murs sont couverts de graffitis, de photographies et de tableaux, de sculptures, affiches et flyers ...

Des œuvres de Fred Ebami, Diablos, Nadi.H.kas sont aux murs. Il y a de la verdure, de la luminosité, une ambiance chaleureuse... La Boîte à idées porte bien son nom.

La cour de la Boîte à idées

Au fil des pages de son blog, on peut voir que Wakh’art s’intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la culture. Peintres, musiciens, sculpteurs, danseurs, compositeurs... La liste est longue, et Wakh’art a pour vocation de faire connaître aux jeunes sénégalais la culture et l’art de leur pays. Elle est donc très présente sur les réseaux sociaux qui sont devenus la principale fenêtre de communication avec les jeunes.

Ken suit et couvre aussi les événements culturels important : la Biennale des arts, où elle a pu participer activement au Dak’art Off, le Festival du Sahel, de nombreux concerts dont elle fait la promotion.

« Wakh’art Invite » est aussi à son initiative et répond à une demande de son public qui voulait voir les artistes découverts sur son blog. Une fois par mois, Ken organise une soirée et invite donc les artistes à se présenter en live.

Akya dans ses bureaux

Rencontre avec Ken Aïcha Sy

Tu es une bloggeuse affirmée et maintenant responsable d’un site. Quand tu étais plus jeune, que voulais-tu faire,
es-tu proche de tes rêves d’enfants aujourd’hui ?

« Non pas du tout, quand j’étais petite, je rêvais d’être un expert ! Genre les experts Manhattan ! (rires). Donc rien à voir avec ce que je fais aujourd’hui... Comme quoi la vie est pleine de surprise... »

Y a-t-il un blog ou un site qui t’a inspiré ? donné envie de te lancer ?

« Non, il n’y avait pas de blog ou de site qui correspondait à ce que je cherchais, c’est pour combler un vide que je me suis lancée dans cette aventure... »

Comment organises-tu ton planning de blogueuse : t’astreins-tu à écrire régulièrement ou publies-tu en fonction de tes envies ? Juste quand tu as le temps ou est-ce une activité quotidienne ?

« J’essaye de m’organiser pour écrire tous les jours. A côté de ça, la site demande beaucoup de travail, l’association et le label de musique aussi... J’essaye de mettre un quart de mon temps sur le site et l’écriture. Pour le reste, c’est studio, interviews, visites d’expositions, rendez vous avec les artistes partenaires etc. »

D’où blogues-tu, le plus souvent : ordinateur, téléphone, au bureau ou de chez toi ?)

« Je travaille de la Boîte à idée, depuis mon ordinateur. C’est ma maison, mon bureau, un atelier, et un espace de rencontre... »

Quelles sont les qualités essentielles d’une blogueuse et les compétences requises pour le devenir ?

« Je pense qu’il faut d’abord avoir un sujet ou une thématique qui vous tient à coeur. Je pense aussi qu’il faut être curieux et ouvert d’esprits. il faut être réactif, et peut-être, être un peu geek sur les bords ! »

Wakh’art est depuis peu passé du statut de blog à celui de site, quelles en sont les différences essentielles ? Cela demande t-il
beaucoup plus de travail ou est ce juste une continuité logique ?

« C’est une continuité logique. Le blog était la première étape, le site est pour moi l’étape d’après. Cette plate-forme m’aide à montrer tout l’univers de Wakh Art, les interviews d’accord, mais aussi toutes les autres actions que nous menons, Nioul Kouk, les partenariats artistiques, le label WAM etc... »

À travers Wakh’art Music, tu fait la promotion d’artistes en devenir, Qu’est-ce qui t’as donné l’envie d’exercer le métier de "directeur artistique’ ? Cela demande beaucoup plus d’engagement que le métier de blogueuse, avais -tu ce besoin de t’impliquer, d’agir en faveur de la culture ?

« Ca demande en effet beaucoup de travail et des compétences différentes, j’ai appris sur le tas, je suis tombée, je me suis prise des claques. Mais je me suis relevée, et j’essaye d’avancer dans le respect de mes convictions et nos ambitions... Moulaye, le président du label, m’accompagne sur tous les points délicats. Le Label et Wakh Art sont complètement liés. La volonté est la même, développer l’art au Sénégal... et le mettre en valeur. »

Comment se porte ton choix sur tel ou tel artiste pour tel ou tel projet ?

« C’est avant tous un coup de cœur, il faut que j’aime ce que l’artiste propose... Après j’ai une grille en tête, je vérifie selon cette grille, le potentiel de l’artiste, et l’avenir de son projet... »

Quels projets t’ont laissé les meilleurs souvenirs ?

« Pour le label WAMusic, la Gifle est un des meilleurs souvenirs ! Premier maxi du label Wakh Art Music, en coproduction avec Rise & Shine Music. Il y’a aussi les partenariats Wakh Art, que nous avons fait, Yé, le groupe franco-sénégalais, et bien sur Iscience, que nous accompagnons sur la sortie de leur premier album. »

As-tu des résolutions pour cette nouvelle année, des projets pour ton blog ou même tes rêves ?

« Oui plein de projets, et de rêves... J’ai envie de développer des ateliers avec des établissements scolaires cette année ! Mais aussi de créer de nouveaux partenariats, voyager ! J’aimerais amener Wakh Art à Londres, puis à Barcelone.. et peu être à New York ! Parce qu’il y a énormément d’artistes dans ces villes.. et j’ai envie de les découvrir rencontrer, et de créer des partenariats avec tout ce monde...

J’aimerais que le Sénégal retrouve sa place... d’un point de vue culturel, et qu’on devienne un exemple pour les autres pays africains. »

Un petit mot pour la fin ?

Ken Sy« Continuez de rêver et de créer ! Vive les femmes entreprenantes !!
Sans elles, le Sénégal ne s’en sortira pas. Vive la culture... Rendez-vous sur notre site, pour d’autres aventures... »

Merci à toi de nous avoir accordé du temps ! Nous te souhaitons une bonne continuation et de la réussite dans tous tes projets à venir !

Texte et Photos : Fama Reyane Sow - http://www.wakhart.com/

Partagez cette page

Messages

  • fr

    Bonjour

    Je suis tres admirative de votre travail et de tout ce que vous faites pour l’avancement de la culture africaine. Je fais partie d’une entreprise basée en france et qui est positionnée entre autre sur l’art culture africain. Nous avons un « partenariat » avec AU-SENEGAL.COM et serions intéressés par une collaboration avec vous. Quelles sont les conditions pour pouvoir collaborer avec vous ?
    Je suis joignable par mail.

    Bien Cordialement

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

    Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

Cherchez dans le répertoire

Top