Menu

Accueil / Actualités / Oumy Aline Badiane : championne du 4x100m en 1979

Entretiens et portraits / Sport et loisirs

Dëmb

Elle n’est pas connue par bon nombre de Sénégalais et pourtant, Oumy Aline Diédhiou épouse Badiane est la première et la seule femme directrice de stade dans le monde. Proche de la cinquantaine, c’est à peine qu’on lui donnerait son âge car son physique attrayant, sa beauté et son sourire ravageur ne laissent pas indifférent dès le premier abord.

Partagez cette page Publié le 9 février 2009 | 0 commentaire

C’est en 1979, pendant les jeux de la semaine nationale à Dakar que Oumy est sacrée championne du 4x100m devant le président Léopold Sédar Senghor. Elle a à son actif deux médailles d’argent avec le « Casa sport handball » en tant qu’encadreur.

Née à Eguilaye à 8 km de Bignona et seconde d’une fratrie de 7 enfants dont 2 filles, elle s’intéresse très tôt au sport. A l’âge de 8 ans, celle que les collègues surnomment la dame de fer commence à courir auprès de ses frères avec comme grand rêve de devenir professeur d’éducation physique et sportive. Son rêve se réalise car entre 1979-1980, elle intègre le Centre national d’éducation physique et sportive (Cneps) de Thiès. Après trois années passées dans la dite école, elle sort avec un certificat d’aptitude de la maitrise de l’éducation physique et sportive 1 et 2, spécialiste en danse et handball ; et ce sera le début d’une grande carrière.

Entre 1982-1983, elle est professeur d’EPS au lycée Djignoba de Ziguinchor. Une décennie plus tard, Madame Badiane comme l’appellent affectueusement les riverains, est promue inspectrice régionale de la jeunesse et des sports. Elle est aussi par ailleurs la seule dame cette même année, secrétaire générale de l’Uassu (Union des Associations Sportives Scolaires du Sénégal).

Nommée directrice par intérim du stade de Ziguinchor par l’ancien ministre Youssoupha Ndiaye en 2000, en 2004 elle cumule le poste d’inspectrice départementale de la jeunesse et des sports. C’est après trois ans qu’elle sera confirmée directrice dudit stade. Pour couronner le tout, en 2008, Oumy Badiane est élue présidente de la ligue d’athlétisme.

Cette réussite, elle la doit à sa formation de scout, qui a fait d’elle une dame disciplinée, brave, humble et qui respecte l’autre. Avec les hommes qu’elle dirige, elle montre le bon exemple et rassure qu’il n’y a pas de difficulté. Le secret de sa réussite, c’est l’apport des conseils de celui qui partage sa vie depuis 1983 : Augustin Badiane ; et qui lui a donné trois adorables enfants.

Pour sortir du marasme que connait actuellement l’athlétisme sénégalais, elle propose une formation des encadreurs à la base, et également de prendre les meilleurs dans chaque catégorie : minimes, cadets et seniors pour espérer de bonnes performances dans le futur.

Rens : 77 634 05 35

  • Athlétisme- Oumy Aline Badiane
  • Athlétisme- Oumy Aline Badiane
  • Athlétisme- Oumy Aline Badiane

Vitrice Fernand- Photos : Jules

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Le village des tortues de Keur Mbonatt

    Le village des tortues de Keur Mbonatt

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top