Menu

Accueil / Actualités / Les écovillages pour un développement durable et humain

Économie, environnement

Les écovillages pour un développement durable et humain

Le Sénégal compte aujourd’hui environ 500 écovillages. Le fruit d’un travail de longue haleine qui a commencé en 2008 avec la création d’un département ministériel chargé des écovillages et de l’Agence nationale des écovillages (ANEV), une première mondiale.

Partagez cette page Publié le 26 octobre 2016 | 0 commentaire

Placer l’Homme et l’environnement au centre de ses intérêts.
Ne pas prendre à la terre plus que ce qu’on peut lui retourner.

La mission de l’Agence nationale des écovillages est d’encadrer le processus de transition de 14 000 villages traditionnels en écovillages à l’horizon 2020. Un beau défi !

Désigné par le Global Eco-village Network (GEN, qui regroupe plus de 17 000 éco-villages dans le monde),pour organiser le premier Sommet mondial des écovillages, en décembre 2014, le Sénégal a affirmé sa volonté d’appliquer une « politique de croissance misant sur la valorisation des ressources naturelles et favorisant les collectivités rurales ».

Des expérimentations sur des villages pilotes...

Ecovillage à Loumpoul

Le « Programme des écovillages » élaboré par l’ANEV en 2010 a commencé par expérimenter des méthodes sur vingt villages pilotes pour définir un concept modulable suivant les régions. Ceci comprend l’utilisation des énergies renouvelables, la planification de l’utilisation des terres, l’irrigation économique, l’agro-écologie… L’utilisation de foyers améliorés et de bio-digesteurs, la promotion de l’apiculture et la production d’énergie alternative sont encouragées. Le reboisement, la protection des espaces naturels sont aussi une priorité.

Les habitants de ces villages ont constaté une amélioration notable de leur niveau de vie et de leur bien-être. La transition en écovillage leur donne un accès plus facile à l’eau, à l’électricité, leur permet de mieux rentabiliser leurs terres tout en préservant leur environnement. Des emplois se développent, des jeunes reviennent même de la ville ou renoncent à l’exode, pour s’insérer dans ce nouveau souffle porteur d’espoir qu’apporte cette démarche.

Dans cet esprit de lutte contre la déforestation, 40 écovillages vont être créés le long de la frontière avec la Gambie (15 à Kolda, 10 à Sédhiou et 15 à Ziguinchor) a annoncé récemment le directeur de l’ANEV, Mamadou Barry.

Ecovillage à Loumpoul

... et un développement qui doit être encadré

Chaque écovillage nécessite un investissement moyen de 4 millions d’euros : les projets sont cofinancés grâce à des investissements privés et publics, notamment le Fonds mondial pour l’environnement (Fem) , le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) et la JICA (coopération japonaise).

L’ANEV, qui promet de trouver de nouveaux partenaires financiers pour que le concept d’écovillages s’étende, doit s’attaquer maintenant à la nécessaire élaboration du système de certification et d’un inventaire des écovillages.

Ces éléments devraient permettre de promouvoir enfin cette dimension méconnue auprès des touristes.

Mais à quand donc une carte des écovillages du Sénégal ?

En savoir plus

Agence nationale des Ecovillages, Ministre de l’Environnement et du Développement durable (MEDD)
N°110 bis, SOTRAC MERMOZ - BP 50 568 – Dakar-
Tél : 33 824 33 66 / mail : ecovillages ecovillages.sn
Site web : www.ecovillages.sn - https://www.facebook.com/Agence-Nationale-des-Ecovillages-du-Sénégal-801954396501101/about/

Qu’est-ce qu’un écovillage ?

Un écovillage est une agglomération rurale ou urbaine qui, en luttant contre la dégradation de la biodiversité, cherche à remédier à l’insécurité alimentaire, la pauvreté, et vise à plus d’autosuffisance économique.

Cette démarche passe par des constructions écologiques, l’utilisation d’énergies renouvelables et l’agro-écologie, entre autres.


Voir en ligne : www.ecovillages.sn

Laure Malécot. Sources : Viva afrique, le Soleil, Rewmi, http://fr.ekopedia.org/Écovillage, Agence Ecofin.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Odia, précurseur de la caricature

    Odia, précurseur de la caricature

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top