Menu

Accueil / Actualités / Les forêts de Casamance pillées au profit des Chinois

Économie, environnement

Les forêts de Casamance pillées au profit des Chinois

Sare Bodjo, village gambien situé à un kilomètre de la frontière sénégalaise, est l’un des centres névralgiques du trafic de bois de nève. Un bois précieux dont l’exploitation est interdite au Sénégal mais qui est pourtant massivement exporté vers la Chine où il alimente l’industrie du meuble.

Partagez cette page Publié le 27 mai 2016 | 0 commentaire

Des images filmées par un drone au-dessus du village et rendues publiques jeudi 26 mai par Haidar El-Ali, ex-ministre de l’environnement sénégalais, témoignent de l’étendue du pillage. Le militant écologiste accuse le gouvernement sénégalais d’inaction et le régime autoritaire gambien de complicité avec les trafiquants chinois.

Source : Le Monde

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Ousmane Sow : un grand homme s'en est allé

    Ousmane Sow : un grand homme s’en est allé

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top