Menu

Accueil / Actualités / Sénégal Pro accueille la prochaine World Surf League Championship (...)

Sport et loisirs / Tourisme et découverte

Sénégal Pro accueille la prochaine World Surf League Championship Tour

Le pays de la Téranga  , considéré comme une des meilleures zones de surf d’Afrique, va inscrire son nom dans le cercle fermé de la division d’élite du championnat du monde de surf. Le Surfer Paradise et Senegal Pro auront en charge l’organisation du prochain circuit professionnel de la WSL du 27 au 31 mars 2019.

Partagez cette page Publié le 20 décembre 2018 | 0 commentaire

Ce sera une première en Afrique de l’Ouest depuis la création de la World Surf League en 1976 et c’est le Sénégal qui décroche le gros lot. On estime à plus d’un millier le nombre de pratiquants en surf sur les côtes dakaroises au cours d’une année alors que parallèlement les écoles de surf démocratisent la pratique auprès de la jeunesse sénégalaise et que les communautés d’expatriés en mission en font leur activité sportive hebdomadaire ou quotidienne.

Les nombreux surfeurs qui viennent du monde entier pour défier les vagues, prouvent que le Sénégal s’impose aujourd’hui comme une destination de surf par excellence.

Pour cette rencontre internationale, les spots choisis sont le site du Surfer Paradise et le virage de Ngor.

Spot du virage de Ngor-Surf-WSL-Sénégal
Spot du virage de Ngor-Surf-WSL-Sénégal

Des chiffres qui parlent

  • La FSS compte 250 licenciés en 2017
  • 7 disciplines : surf, longboard, bodyboard, kneeboard, stand-up paddle, bodysurf 7 clubs dont 6 à Dakar et 1 à la Somone
  • 30 spots répertoriés autour de Dakar et la Petite Côte.
  • 9 Coupes du Sénégal organisées chaque année : 3 en Surf, 3 en Bodyboard, 3 en Stand-Up Paddle.
  • 2 à 3 compétitions « club » accompagnées chaque année d’un nettoyage de plage avant chaque compétition

Le défi de l’organisation s’impose

Si c’est un honneur pour le Sénégal d’accueillir ces pontes de la glisse, il n’en reste pas moins que l’organisation d’une telle manifestation demande un investissement financier de taille.

S’aligner sur le standard de cet événement mondial en installant un village de la compétition, des espaces aménagés au bord de la mer pour vivre le spectacle, la logistique pour le transport des athlètes, etc… La réussite d’un tel challenge demande un coût énorme que l’organisation se démène pour finaliser.

Sponsors, partenaires et institutions sont appelés à participer pour que la destination Sénégal figure dans les pages internationales du surf. On compte aujourd’hui environ 35 millions de surfeurs dans le monde toujours à la recherche de spots et pas loin de 35 millions de fans de ce sport. En organisant cette compétition, le Sénégal pourra attirer de nombreux touristes sportifs et accroître son potentiel touristique et économique.

Surfers Paradise
En face spot du Vivier, Almadies, Dakar
Tél. : (221) 77 658 69 26

Eva Rassoul

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Top