Menu

Accueil / Découvrir / Photos et vidéos / Photographes / Oumar Ly, photographe à Podor

Oumar Ly, photographe à Podor

Photographe à Podor, Oumar Ly est né en 1943 et a installé son studio à l’âge de 20 ans.

Partagez cette page Publié le 2 mars 2016 | 3 commentaires

Il a appris le métier auprès de Demba Assane Sy, l’un des précurseurs de la photographie en Afrique de l’Ouest. Sa clientèle était alors essentiellement constituée des appelés de l’administration française.

Il ouvre son studio en 1963. Des photographes ghanéens s’installent à côté pour faire du « djoni-djoni », traduisez par « à toute vitesse », alors qu’il fallait à l’époque attendre le lendemain pour avoir sa photographie (développement, tirage). Pour ne pas perdre sa clientèle, il demande à ces derniers de l’aider à confectionner une boîte comme la leur, qui fonctionne sans film, uniquement avec du papier. Cela lui coûte 25 000 F.

C’est avec cette boîte qu’il sillonne la région, de village en village, pour réaliser photos d’identité, portaits, photos des bâtiments et des scènes de la vie quotidienne. Dans son studio, il propose des cartes de vœux et photos souvenirs en faisant poser ses clients devant des scènes peintes (notamment un Boeing 747) ou à travers des contreplaqués découpés ornés de fleurs.

Son fond photographique, riche de plusieurs milliers de photos, constitue ainsi la mémoire de plusieurs générations de Podorois.

Oumar Ly nous a quitté le 2 mars 2016 à l’âge de 73 ans.

  • Portrait
  • Portrait
  • Boutiquier Maure
  • Portraits
  • Portrait
  • Portrait
  • Portrait
  • Portrait
  • Portrait
  • Anciens combattants, 1960
  • Lutteurs
  • Senghor à Podor, 1970
  • Portrait, 1963
  • Portrait, 1985
  • Danse du Yela
  • Notables, 1982
  • Portrait
  • Fête sur le fleuve
  • Stockage et transport du mil à l’ancienne

Messages

  • Un grand merci au doyen Oumar ly pour cette promenade à travers les ages ,rien que cette photo d’anciens combatants ou je reconnais l’adjudant Souleye Moudo Mall et babe honn c’est une richesse et je sugg"re d’organiser une expositon de l’oeuvre de Oumar Ly histoire de lui rendre un vibrant hommage et ce la peut se faire au prochain festival les blues du fleuve le festival .que le bon dieu nous garde encore aussi longtemps parmis les podorois. cet idée d’hommage me tiens vraiment au coeur.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • On traverse avec notre grand-frère Omar, un Podor cher à nous tous dans sa diversité ethnique, culturelle, la richesse de ses gens, faite de grandeur, de sens de l’histoire, d’hospitalité je me souviens de ces dioni-dioni mais aussi de ce photographe mauritanien à qui je confiais mes pellicules, à ce moment il avait presque un monopole, c’est après que j’ai su qu’un jeune de Thiofi faisait le même travail derrière la boutique de Habibou Hann. Ce photographe maure doit avoir également une somme de documents très intéressants ...

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Les peintures sous-verre, art populaire du Sénégal

    Les peintures sous-verre, art populaire du Sénégal

ACTUALITÉS

  • Eliminatoires pour la Coupe d'Afrique des Nations 2019
    Eliminatoires pour la Coupe d’Afrique des Nations 2019
  • Les ressortissants suisses désormais exemptés de visa pour venir au Sénégal
    Les ressortissants suisses désormais exemptés de visa pour venir au Sénégal
  • Circulation routière : L'Etat augmente les amendes
    Circulation routière : L’Etat augmente les amendes
  •  l'Etat sénégalais économise 500 millions de F CFA
    l’Etat sénégalais économise 500 millions de F CFA
  • Dakar sacrée 3e capitale africaine la plus cool !
    Dakar sacrée 3e capitale africaine la plus cool !
  • Centre culturel et résidence d'artistes de Sinthia.
    Centre culturel et résidence d’artistes de Sinthia.

Cherchez dans le répertoire

Top